Faire un don
Basilique de Lorette courtoisie du sanctuaire, santuarioloreto.it

Basilique de Lorette courtoisie du sanctuaire, santuarioloreto.it

Sanctuaire de Lorette : Mgr Fabio Dal Cin nouvel archevêque-prélat

Et délégué pontifical pour la basilique Saint-Antoine de Padoue

Le pape François a nommé Mgr Fabio Dal Cin, 52 ans, archevêque-prélat du sanctuaire de Lorette, près d’Ancône, sur la côte adriatique de l’Italie ainsi que délégué pontifical pour la basilique Saint-Antoine de Padoue, en date du 20 mai 2017.

Mgr Dal Cin était jusqu’ici official de la Congrégation pour les évêques depuis 2007. Il succède à Mgr Giovanni Tonucci, 75 ans, dont la renonciation a été acceptée par le pape.

Né à Vittorio Veneto en 1965, Mgr Fabio Dal Cin a été ordonné prêtre pour le diocèse en 1990 où il a été longuement au service de la pastorale des vocations et de la formation des séminaristes, ainsi que des diacres permanents. Diplômé en liturgie, il a été aussi professeur à l’Institut théologique interdiocésain Treviso‑Vittorio Veneto.

Egalement docteur en théologie de l’Université Saint-Anselme de Rome, il a assuré une assistance spirituelle auprès du sanctuaire romain de Notre Dame du Chêne.

Le Sanctuaire de la « Sainte Maison » de Lorette figure parmi les sanctuaires les plus importants au monde. Il domine la ville de la colline de Lorette qui se trouve à 30 km au sud-ouest de la ville d’Ancône. Il abrite les trois murs de la maison semi-troglodyte de Nazareth où, selon la tradition, a eu lieu l’Annonciation et où la Sainte Famille a vécu.

D’après la légende la « Sainte Maison » aurait été transportée par les « anges » de Nazareth à Lorette. Les recherches historiques ont établi que, lorsque les Sarrasins ont envahi la Terre Sainte, ces pierres ont été transportées par mer par les croisés en 1291, d’abord sur la côte d’Illyrie et ensuite à Lorette, à l’abri des Etats pontificaux, moins visés par les razzias des pirates.

A l’origine, la sainte relique fut placée à l’abri d’une simple église, mais, dès le XIVe siècle, cette maison devint un but de pèlerinage si important, sur la route de Rome, que l’on commença les travaux de la basilique actuelle et des fortifications pour la protéger, en 1469.

En 1507, le pape Jules II décida de faire développer les travaux en désignant officiellement Lorette comme lieu de pèlerinage et en envoyant à Lorette l’architecte du Vatican, le Bramante, pour diriger la dernière phase du projet.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel