Faire un don
Messe du 28 mai 2018 à Sainte Marthe © Vatican News

Messe du 28 mai 2018 à Sainte Marthe © Vatican News

Sainte-Marthe : la vraie joie, ce n’est pas la dolce vita

Un chrétien qui n’est pas joyeux n’est pas un bon chrétien

La vraie joie, ce n’est pas la dolce vita, a dit le pape François à la messe qu’il a célébrée en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, ce 28 mai 2018.

Dans son homélie rapportée par Vatican News en italien, le pape a assuré que le chrétien ne pouvait pas être « sombre » ni « attristé ». C’est « un homme ou une femme de joie », « de paix », « de consolation ».

« La joie chrétienne est la respiration du chrétien, un chrétien qui n’est pas joyeux dans le cœur n’est pas un bon chrétien, a-t-il insisté. La joie est la respiration, la façon de s’exprimer du chrétien. Ce n’est pas quelque chose qui s’achète ou que je fais avec un effort, non : c’est un fruit de l’Esprit Saint. »

Pour le pape, la joie s’appuie sur la mémoire de « ce que le Seigneur a fait pour nous », « en nous régénérant » à une vie nouvelle.

Et de souligner : « La joie ce n’est pas vivre de rire en rire. Non, ce n’est pas cela. La joie ce n’est pas être drôle. Non, ce n’est pas ça. C’est autre chose. » La joie « ne s’achète pas sur le marché », c’est « un don de l’Esprit Saint », qui vibre aussi « au moment des troubles, au moment de l’épreuve ».

« La joie chrétienne c’est la paix, a poursuivi le pape. La paix enracinée, la paix du cœur, la paix que seul Dieu peut nous donner. C’est la joie chrétienne. Il n’est pas facile de protéger cette joie. » Le monde contemporain en effet se contente d’une « culture non joyeuse », une culture « où l’on invente tant de choses pour se divertir », tant de « petits morceaux de dolce vita », qui ne satisfont pas pleinement.

En conclusion, le pape François a mis en garde contre la tentation de « chercher les sécurités partout, de chercher le plaisir de partout », comme « le jeune de l’Evangile avait peur de n’être pas heureux en lâchant ses richesses ». La joie chrétienne au contraire apporte « la consolation ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel