Sainte-Marthe: « Demeurer dans l’amour et donner de la joie aux autres »

Homélie du 18 mai 2017

Sainte Marthe 9 mai 2017 © L'Osservatore Romano

Sainte Marthe 9 mai 2017 © L'Osservatore Romano

Le Christ « nous demande de demeurer dans l’amour », affirme le pape François. « Notre mission chrétienne est de donner de la joie aux autres », « par la voie de l’amour ».

Tel est la synthèse de l’homélie prononcée par le pape François lors de la messe célébrée dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe ce jeudi matin 18 mai 2017, publiée apr L’Osservatore Romano du 19 mai, en italien.

Le Christ « nous avertit, dit le pape en examinant le passage de l’Évangile de Jean : ‘S’il vous plaît, demeurez dans mon amour parce que c’est l’amour du Père’. C’est l’amour grand ».

« Dans ce passage, explique le pape, il dit une chose très forte : ‘Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés’ ». Donc, « l’amour par lequel Jésus nous aime est le même que celui par lequel le Père l’aime, le même. Nous sommes aimés de ce grand amour. C’est un grand don de l’amour ! »

« Comment demeurer » dans cet amour? se demande le pape. La réponse du Christ est concrète : « Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour… J’ai observé les commandements de mon Père et je demeure en son amour ». « Observez les commandements », répète le pape : « les dix », le décalogue qui « est la base, le fondement ».

Demeurez « dans ce mode de vie chrétien, que sont ces commandements », appelle le pape : « Par exemple, dans les œuvres de miséricorde ou dans les béatitudes ».

Pourtant, avertit le pape, « le monde  aussi nous propose d’autres amours : l’amour de l’argent par exemple, l’amour de la vanité, se pavaner, l’amour de l’orgueil, l’amour du pouvoir, y compris en faisant beaucoup de choses injustes pour avoir plus de pouvoir ». Mais « ce sont d’autres amours » : « ceux-ci ne sont pas de Jésus et ne sont pas du Père. Lui, il nous demande de demeurer dans son amour qui est l’amour du Père ».

À ce propos, le pape invite à réfléchir « aussi à ces autres amours qui nous éloignent de l’amour de Jésus », ainsi qu’aux « autres mesures d’aimer » : comme « aimer à moitié », par exemple.

« La mesure de l’amour est d’aimer sans mesure », souligne le pape. C’est seulement ainsi, explique-t-il, avec « ces commandements que Jésus nous a donnés, que nous demeurerons dans l’amour de Jésus qui est l’amour du Père. Sans mesure ». Et pas comme tous les autres types d’amour qui peuvent être « tièdes ou intéressés ».

« Si l’amour du Père vient à Jésus, poursuit le pape, Jésus nous enseigne la voie de l’amour : le cœur ouvert, aimer sans mesure, en laissant de côté les autres amours. Le grand amour pour lui est de demeurer dans cet amour ; et il y a la joie, la grande joie qui est un don ».

« Dans la première prière de la messe », rappelle le pape, « nous avons demandé : ‘Seigneur, garde ce don que tu nous as donné’, le don de l’amour, le don de la joie ». À ce sujet, le pape cite l’histoire  du père du prêtre nommé évêque.

Ce dernier, explique le pape, « est allé voir son vieux papa pour lui annoncer la nouvelle ». Et « cet homme, déjà à la retraite, un homme humble » qui avait été « ouvrier toute sa vie » et « n’était pas allé à l’université, mais avait la sagesse de la vie » lui a « conseillé seulement deux choses : ‘Obéis et donne de la joie aux autres’ ». Parce que « cet homme avait bien compris » l’enseignement: « obéis à l’amour du Père, sans autres amours, obéis à ce don et puis donne de la joie aux autres ». Nous aussi, résume le pape François, « chrétiens, laïcs, prêtres, consacrés, évêques, nous devons donner de la joie aux autres »

« Donner de la joie aux autres », précise le pape : « par la voie de l’amour, sans aucun intérêt, seulement par la voie de l’amour. Notre mission chrétienne est de donner de la joie aux autres ». Que « le Seigneur garde ce don de demeurer dans l’amour de Jésus pour pouvoir donner de la joie aux autres », conclut le pape François.

Avec une traduction de Constance Roques 

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!