Faire un don
Paroisse du SS. Sacramento © Facebook

Paroisse du SS. Sacramento © Facebook

Rome : le pape inaugurera la « Maison de la joie » pour les personnes handicapées

Il se rendra à la paroisse du Santissimo Sacramento à Tor de’Schiavi

Le pape François se rendra à la paroisse du Santissimo Sacramento, dans le quartier de Tor de’Schiavi à Rome, pour inaugurer la « Maison de la joie » pour les personnes handicapées, le dimanche 6 mai 2018, aux alentours de 16h, annonce le vicariat de Rome.

Le pape y célébrera à 17h30 une messe durant laquelle le sacrement de la confirmation sera donné à une petite fille de la paroisse atteinte d’une maladie mitochondriale et à sa mère. Le pape sera accueilli par le vicaire de Rome, Mgr Angelo de Donatis, le cardinal salvadorien José Gregorio Rosa Chàvez, titulaire du Santissimo Sacramento, le cardinal Luis Antonio Tagle, président de Caritas Internationalis qui a inspiré la naissance de la « Maison de la joie » et le curé de la paroisse don Maurizio Mirilli.

Dans l’oratoire, le pape François répondra à quatre questions, posées par un parent, un jeune homme, un adolescent et un enfant. Après cela, il ira à la salle paroissiale où il saluera les personnes âgées et les malades. Il montera ensuite dans les locaux de la « Maison de la joie », construite dans le grenier.

Dans les espaces utilisés comme centre de jour, il rencontrera les responsables des projets de la Caritas « Quartiers solidaires » et « Condominiums solidaires » ainsi que le service de nuit pour les sans-abri. Le pape rencontrera les handicapés et leurs familles dans le centre de jour. Il passera, peu de temps après, visiter la maison familiale où il rencontrera les sept garçons qui, à partir du 6 mai, y vivront avec deux religieuses et une laïque. Puis le pape redescendra dans les locaux de la paroisse et confessera trois fidèles.

Autour de 17h30 le pape célébrera la messe et saluera les fidèles rassemblés sur la place à l’extérieur, qui suivront la cérémonie sur un écran géant monté pour l’occasion.

« Le pape vient nous soutenir dans ce nouveau défi de la maison familiale qui semblait un rêve irréalisable il y a seulement quelques mois, mais maintenant devient réalité, explique le curé de la paroisse. Nous avons besoin du soutien du Saint-Père. »

« Certaines mères plus âgées, poursuit don Mirilli, m’avaient demandé de l’aide avec leurs enfants handicapés… Mais en plus de prier, je ne savais pas quoi faire. » La participation aux exercices spirituels prêchés par le cardinal Tagle a été éclairante pour le curé : « Il nous a dit que l’Évangile nous exhorte à ouvrir les toits pour accueillir ceux qui ont besoin du Christ. Cette parole m’a touché et j’ai compris ce que je devais faire. » La nouvelle maison familiale est en effet construite dans les pièces du grenier, utilisé avant comme entrepôt. Le projet a été soutenu et partagé par le vicariat de Rome.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel