Faire un don
Card. Müller, Parole et Silence

Card. Müller, Parole et Silence

Publication: « Entretiens sur l’espérance », par le card. Müller

« Avec la miséricorde comme clé de l’espérance »

Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal Gerhard Müller publie en français sont livre entretien avec Carlos Granados intitulé « Entretiens sur l’espérance »: parution le 15 juin 2017 aux éditions « Parole et Silence ». Pour la présentation de son livre, le cardinal Müller sera en France du dimanche 11 au mardi 13 juin 2017.

« Le cardinal Müller parle d’un ton direct et franc, sans crainte des questions complexes, sans perdre non plus son sens de l’humour, loin de l’image souvent formelle d’homme de la curie, diplomate et froid. Parfois, il prend son temps pour répondre; dans le silence qui s’installe, l’intervieweur croit possible d’introduire une nouvelle question. Mais rapidement, Gerhard Ludwig Müller expose sa pensée avec précision », explique l’éditeur qui ajoute: « En plus d’être le préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, il est l’une des figures les plus remarquables de la théologie contemporaine, un théologien, un croyant qui tente d’exprimer la réponse de Dieu aux questions l’homme. »

« Mais en réalité, quelles questions nos contemporains posent-ils ? s’interroge l’éditeur. L’homme d’aujourd’hui ne perçoit pas son manque de foi comme une tragédie, mais il est profondément préoccupé par le manque d’espoir et cherche à le remplacer par des substituts. Balloté par une vie éclatée, emporté par des histoires sans lendemain, il manque à l’homme ce qui donne un sens à sa vie, ce qui explique pourquoi il est ici, pour qui il vit, pourquoi il souffre… Car nous vivons aujourd’hui une grande crise d’espoir. « Nous voyons avec une immence tristesse et une grande inquiétude que nos contemporains, en particulier les jeunes, élevés dans un monde sans Dieu, ignorent que leur histoire personnelle vient d’une origine et s’achemine vers une destination. La question cruciale est donc bien celle de l’espérance. Et de l’espoir pour «maintenant»… Que peut-on attendre du Christ, de l’Église, de la famille, de la société ? Avec la miséricorde comme clé de l’espérance. »

Et de conclure: « Les mots du préfet sont une bouffée d’espoir ; ils nous aident à saisir les problèmes tout en ouvrant des perspectives de croissance et, surtout, à découvrir sous nos yeux le plan de Dieu présent dans notre histoire aujourd’hui. »

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel