Pensée du pape pour les chrétiens qui subissent des discriminations

Paroles après l’angélus (Traduction intégrale)

Angélus, capture CTV

Angélus, capture CTV

Le pape François a évoqué les « chrétiens qui encore de nos jours – et nombreux – , en diverses parties du monde, subissent des discriminations et des persécutions », lors de l’angélus du 22 octobre 2017.

Après la prière mariale avec quelque 35 000 personnes place Saint-Pierre, le pape a salué la béatification, la veille, de 109 martyrs espagnols, de la Congrégation des Fils du Cœur Immaculé de Marie, morts pour leur foi au cours de la Guerre civile en Espagne, entre 1936 et 1937. Il a souhaité que leur exemple soutienne les chrétiens discriminés et persécutés.

Paroles du pape François

Chers frères et sœurs,

Hier, à Barcelone, Matteo Casals, Teofilo Casajús, Fernandino Saperas et 106 compagnons martyrs, appartenant à la Congrégation religieuse des Clarétains et tués en haine de la foi durant la guerre civile espagnole, ont été béatifiés. Que leur exemple héroïque et leur intercession soutiennent les chrétiens qui encore de nos jours – et nombreux – , en diverses parties du monde, subissent des discriminations et des persécutions.

Aujourd’hui on célèbre la Journée missionnaire mondiale, sur le thème “La mission au cœur de l’Eglise”. J’exhorte tous à vivre la joie de la mission en témoignant de l’Evangile dans les milieux où chacun vit et œuvre. En même temps, nous sommes appelés à soutenir les missionnaires partis pour annoncer le Christ à ceux qui ne le connaissent pas encore, par l’affection, l’aide concrète et la prière. Je rappelle que c’est mon intention de promouvoir un Mois missionnaire extraordinaire en octobre 2019, afin d’alimenter l’ardeur de l’activité évangélisatrice de l’Eglise ad gentes. Au jour où l’on célèbre la mémoire liturgique de saint Jean-Paul II, pape missionnaire, confions à son intercession la mission de l’Eglise dans le monde.

Je vous demande de vous unir à ma prière pour la paix dans le monde. En ces jours, je suis avec une attention particulière le Kenya, que j’ai visité en 2015, et pour lequel je prie afin que tout le pays sache affronter ses difficultés actuelles dans un climat de dialogue constructif, en ayant à cœur la recherche du bien commun.

Et maintenant je vous salue tous, pèlerins provenant de l’Italie et de pays variés. En particulier, les fidèles du Luxembourg et ceux d’Ibiza, le Mouvement Famille du Cœur Immaculé de Marie du Brésil, les Sœurs de la Très Sainte Mère des douleurs. Je salue et je bénis avec affection la communauté péruvienne de Rome, ici rassemblée avec l’image sacrée du Señor de los Milagros.

Je salue les groupes de fidèles de tant de paroisses italiennes, et je les encourage à poursuivre avec joie leur chemin de foi.

Et à tous, je souhaite un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir !

Traduction de Zenit, Anne Kurian

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!