Faire un don
Consultation féminine, dicastère de la culture © L'Osservatore Romano

Consultation féminine, dicastère de la culture © L'Osservatore Romano

OSCE: le Saint-Siège encourage la participation des femmes dans la prévention des conflits

Intervention de Mgr Urbanczyk pour la Journée de la femme

A l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2017, le Saint-Siège a plaidé pour la « juste participation » des femmes dans tous les secteurs de la société. Invitant à ne pas réduire leur implication à des « chiffres », il a souhaité leur collaboration notamment dans la prévention et la résolution des conflits.

Mgr Janusz Urbanczyk, représentant permanent du Saint-Siège, est intervenu en ces termes à la 847e rencontre du Forum pour la coopération en matière de sécurité. Le Forum – en charge de la dimension militaire au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) – s’est penché sur la participation des femmes dans l’armée.

Le Saint-Siège, a affirmé Mgr Urbanczyk, « soutient pleinement la participation politique, économique, sociale et culturelle des femmes aux côtés des hommes et au même niveau qu’eux ».

Il a plaidé pour la « juste participation » des femmes dans les forces armées, soulignant leur « indispensable contribution » à la société et à la communauté internationale. En ce sens, « une plus grande implication des femmes dans la prévention et la résolution des conflits, dans la préservation de la paix et de la sécurité … et dans la reconstruction de la paix après les conflits, est une question qui mérite plus d’attention ».

Mais le représentant du Saint-Siège a mis en garde contre le risque de réduire le rôle des femmes « à une simple question de chiffres ou de pourcentages ». Au contraire, « Donner une vraie valeur au rôle des femmes signifie reconnaître ce que le pape François a défini comme le génie féminin ».

Ce génie féminin, a rappelé Mgr Urbanczyk, ce sont « les dons incommensurables dont Dieu a enrichi la femme, en la rendant capable de compréhension et de dialogue pour recomposer les conflits grands et petits, de sensibilité pour guérir les blessures et prendre soin de chaque vie, même au niveau social, et de miséricorde et de tendresse pour garder les personnes unies » (cf. Message du pape François à l’occasion de la Conférence internationale « Femmes, vers l’agenda pour le développement après-2015 », Rome, 22-24 mai 2015).

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel