Faire un don
Le cardinal Filoni salue le pape François © L'Osservatore Romano

Le cardinal Filoni salue le pape François © L'Osservatore Romano

OPM : faire de la mission « un véritable paradigme de la vie », par le card. Filoni

Ouverture de l’Assemblée générale annuelle

Faire de la mission « un véritable paradigme de la vie et de l’action des Églises particulières », tel est l’appel du cardinal Fernando Filoni à l’Assemblée générale annuelle des Œuvres pontificales missionnaires (OPM).

Le préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples et président du comité suprême des Œuvres pontificales missionnaires a ouvert lundi matin, 28 mai 2018, les travaux de l’Assemblée à la Fraterna Domus de Sacrofano, à Rome, indique l’agence vaticane Fides.

« La formation missionnaire, a souligné le cardinal, ne peut être considérée comme périphérique dans la vie ordinaire de la pastorale des diocèses et des paroisses, des associations et des mouvements ecclésiaux. Il s’agit d’une dimension essentielle. »

En évoquant la proclamation par le pape François du « Mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019 », le cardinal Filoni a souligné que cette initiative « devrait aider tout le peuple de Dieu à renouveler sa conscience de la responsabilité baptismale concernant la mission de l’Église en termes d’évangélisation du monde entier ».

« La finalité de cette initiative ecclésiale, a-t-il poursuivi, consiste à vouloir prier, à désirer être éduqués par l’exemple de nombreux témoins saints et martyrs de la mission, à réfléchir et à vivre la charité fraternelle afin que la missio ad gentes devienne le paradigme, la source, le modèle exemplaire et inspirateur, le critère de travail et d’évaluation de toute l’action de l’Église. »

Dans son discours, le préfet s’est arrêté sur deux aspects : « la sainteté comme forme » de la « vie chrétienne » et du « service ecclésial missionnaire personnel au sein des Œuvres pontificales missionnaires » ; et « la réforme » des structures des OPM.

Le cardinal a qualifié de « forme objective de sainteté » la transparence de l’administration des Directions nationales, de la collecte et du transfert des fonds recueillis pour la mission de l’Église.

Il a souhaité que « même les structures » des Œuvres « puissent refléter l’invitation à se réhabiliter pour réhabiliter de manière évangélique la mission de l’Église dans le monde d’aujourd’hui ». Au cœur de la restructuration des Œuvres pontificales missionnaires, a-t-il souligné, devrait être « la formation à la mission à travers le paradigme spécifique de la missio ad gentes ».

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel