Faire un don
Signature du Traité d'interdiction nuéclaire, Mgr P. R. Gallagher, New-York, Sept. 20 2017 @ Holy See Mission

Signature du Traité d'interdiction nucléaire, Mgr P. R. Gallagher, New-York, Sept. 20 2017 @ Holy See Mission

ONU : le Saint-Siège signe le Traité d’interdiction des armes nucléaires

Cérémonie avec Mgr Gallagher

Le Saint-Siège a signé le Traité d’interdiction des armes nucléaires, au siège des Nations unies à New York, le 20 septembre 2017.

C’est Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats, qui a signé le document pour le Saint-Siège et au nom et pour le compte de l’Etat de la Cité du Vatican. Au cours d’une cérémonie, il a aussi remis l’instrument de ratification relatif à ce traité.

Le Traité d’interdiction des armes nucléaires a été adopté le 7 juillet dernier au terme de la Conférence des Nations sur la négociation d’un instrument juridiquement contraignant pour prohiber les armes nucléaires.

Il entrera en vigueur au Vatican 90 jours après la déposition du cinquantième instrument de ratification ou adhésion.

D’après un communiqué publié par l’ONU pour l’ouverture du traité à la signature, « la menace nucléaire est à son plus haut niveau depuis la fin de la Guerre froide ». « Il y a toujours environ 15.000 ogives nucléaires dans le monde », a dénoncé le Secrétaire général, António Guterres.

Le but de ce nouveau pacte est de renforcer le Traité de non-prolifération des armes nucléaires, entré en vigueur en 1970, qui vise à éviter que la fabrication d’armes nucléaires ne se répande dans le monde, ainsi que le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE), ouvert à la signature en 1996, mais toujours pas entré en vigueur.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel