Faire un don
Medjugorje (Bosnie Herzégovine), église Saint-Jacques © Wikimedia commons/Mariusz Musiał

Medjugorje (Bosnie Herzégovine), église Saint-Jacques © Wikimedia commons/Mariusz Musiał

Medjugorje: l’envoyé spécial du Saint-Siège débute sa mission

Le pape « s’intéresse beaucoup au développement de la piété populaire », affirme Mgr Hoser

Mgr Henryk Hoser, envoyé spécial du Saint-Siège à Medjugorje, en Bosnie Herzégovine, nommé par le pape le 11 février 2017, est arrivé sur les lieux le 29 mars, pour débuter sa mission à caractère pastoral. L’archevêque de Varsovie-Praga (Pologne) a souligné que le pape « s’intéresse beaucoup au développement de la piété populaire » sur place.

Après avoir fait étape dans les villes de Sarajevo et de Mostar, Mgr Hoser a rejoint l’église paroissiale Saint-Jacques de Medjugorje, où il a passé du temps en prière. Accompagné par le p. Miljenko Šteko, provincial de la Province franciscaine d’Herzégovine, il a été accueilli par le p. Marinko Šakota, curé de Medjugorje, par les frères et sœurs franciscains et par des pèlerins, indique le site du lieu.

Après avoir reçu des fleurs de la part d’enfants, l’archevêque a adressé quelques paroles : « Demandons tous ensemble l’intercession de la Mère de Dieu, a-t-il encouragé, afin qu’elle ouvre nos cœurs et nos esprit à la grâce divine, à l’enseignement de l’Eglise et à la Parole de Dieu. L’Esprit-Saint est notre vie et il est aussi l’âme de l’Eglise. Cherchons la vérité de Dieu sur nous-mêmes et la vérité de Dieu sur l’homme ».

« Ce lieu de prière est désormais connu du monde entier, a ajouté Mgr Hoser. Le saint Père s’intéresse beaucoup au développement de la piété populaire en ce lieu. Cela fait aussi partie de ma mission : évaluer la pastorale de ce lieu et proposer des directives qui devront se réaliser à l’avenir ».

« Je viens d’un pays qui a une grande dévotion envers la Mère de Dieu, a-t-il encore confié. Marie est la Reine de la Pologne. Je vous souhaite à tous de faire de Marie la Reine de votre vie. Pour le moment ces paroles suffisent », a-t-il conclu.

La nomination d’un envoyé spécial fait suite aux conclusions de l’enquête demandée par le Vatican sur les phénomènes d’apparitions mariales présumées en ce lieu. Durant sa mission qui doit se terminer d’ici l’été, Mgr Hoser doit « acquérir des connaissances approfondies sur la situation pastorale de cette réalité et surtout sur les besoins des fidèles qui s’y rendent en pèlerinage et, sur cette base, suggérer d’éventuelles initiatives pastorales pour l’avenir ».

En 2010, le pape Benoît XVI avait créé une Commission d’enquête internationale, au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi. La responsabilité de statuer sur ces apparitions présumées qui auraient commencé en 1981, passait ainsi de la juridiction de l’évêque local à celle de la congrégation romaine. En juin 2015, le pape François a annoncé lui-même, lors d’une conférence de presse de retour de Sarajevo, que les conclusions de l’enquête lui avaient été récemment remises.

Rappelons que selon une lettre de la Congrégation pour la doctrine de la foi – signée par Mgr Tarcisio Bertone, alors secrétaire du dicastère – à Mgr Gilbert Aubry (Saint-Denis de La Réunion) du 26 mai 1998 – , « en ce qui concerne les pèlerinages à Medjugorje qui se déroulent de manière privée, cette Congrégation retient qu’ils sont permis à condition qu’ils ne soient pas considérés comme une authentification d’événements en cours et qui demandent encore un examen par l’Église ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel