Faire un don
Rencontre avec les malades en soins palliatifs, Vilnius © Vatican Media

Rencontre avec les malades en soins palliatifs, Vilnius © Vatican Media

Lituanie: à Vilnius, le pape François prie pour des malades en soins palliatifs

Un centre promu par le cardinal Backis

Sur le chemin entre le sanctuaire marial de la Porte de l’Aurore et  la cathédrale des Saints Stanislas et Ladislas, à Vilnius (Lituanie), le pape  s’est arrêté auprès des malades du Centre de soins palliatifs Bienheureux Michal Sopocko, ce samedi 22 septembre 2018: c’était une étape imprévue du programme.

Le pape a aussi salué et béni des malades au sanctuaire marial de la Porte de ‘lAurore comme à la cathédrale.

Vilnius, 22 sept. 2018 © Vatican Media

Vilnius, 22 sept. 2018 © Vatican Media

Le centre a été installé par l’archevêque émérite, le cardinal Audrys Backis, dans l’ancien monastère de la Visitation, où se trouve aujourd’hui le couvent des Soeurs de Jésus miséricordieux, fondées par le bienheureux Sopocko après la mort de sainte Faustine, selon les indications du Christ reçues par elle. Le pape a béni les malades et il a prié pour eux.

Les malades, pour beaucoup en phase terminale, attendaient à l’extérieur sous une tente sur le passage de la « papamobile ».

Les patients, les volontaires et le personnel du Centre Bienheureux Michal Sopocko de la capitale lituanienne et de plusieurs autres centres de soins palliatifs similaires du pays avaient formé un «chapelet vivant» pour prier pour le pape Jean-Paul II au moment de son décès.

Les centres de soins palliatifs dispensent des soins spéciaux, dans un cadre réconfortant et digne, aux patients incurables qui sont souvent en fin de vie.

S’arrêtant, le pape sortit de la papamobile, et il s’est dirigé vers des patients dans leurs lits ou dans des fauteuils: il a prié pour chacun, en leur imposant les mains.

Il est ensuite retournée à la papamobile  pu rejoindre le parvis de la basilique des Saints Stanislas et Ladislas où le pape avait rendez-vous avec les jeunes en présence du tableau de Jésus miséricordieux réalisé sur les indications de sainte Faustine, en 1934, par Eugeniusz Kazimirowski. Pendant la période de l’occupation soviétique, le tableau a été caché en Biélorussie, à Nowa Ruda (1956-1986).

Jésus miséricordieux, tableau de Vilnius par Eugeniusz Kazimirowski, http://faustine-message.com

Jésus miséricordieux, tableau de Vilnius par Eugeniusz Kazimirowski, @ faustine-message.com

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel