Le bienheureux Josef Mayr-Nusser, modèle pour les pères de famille

A l’angélus, applaudissements pour les papas

Angélus, 19 mars 2017, le Pape applaudit les papas, capture CTV

Angélus, 19 mars 2017, le Pape applaudit les papas, capture CTV

Le pape François salue la béatification de Josef Mayr-Nusser, père de famille du Tyrol italien, membre de l’action catholique « mort martyr parce qu’il a refusé d’adhérer au nazisme par fidélité à l’Evangile ».

Le pape a évoqué la béatification de ce père de famille, hier, samedi 18 mars 2017, à Bolzano, et il a invité la foule de quelque 40 000 personnes, à souhaiter une bonne fête aux pères de famille en les applaudissant avec lui, après l’angélus de ce 19 mars, place Saint-Pierre.

Le jour de la Saint-Joseph, le 19 mars, est en effet chaque année, en Italie, le jour de la fête des pères.

Pour le pape, celui qui se prénommait justement Josef (Mayr-Nusser) constitue un « modèle pour les fidèles laïcs, spécialement pour les papas », du fait de sa « grande élévation morale et spirituelle ».

Le pape a invité à applaudir les papas en disant : « Les papas que nous rappelons aujourd’hui avec une grande affection, même si la fête liturgique de saint Joseph se célèbre demain, parce que c’est aujourd’hui dimanche. Saluons tous les papas par de grands applaudissements ». Le pape s’est lui-même mis à applaudir avec la foule.

Le laïc martyr Josef Mayr-Nusser (1910-1945), mort sous le nazisme, a été béatifié le samedi 18 mars 2017, lors d’une messe en la cathédrale de Bolzano (Italie). Ce père de famille du Tyrol du Sud (aujourd’hui en Italie, autrefois en Autriche) eut le « courage » de dire « un ‘non’ frontal à Hitler devant tous les SS en train de se former », souligne le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints.

Pour le préfet de la Congrégation romaine, qui a présidé la célébration au nom du pape François, les chrétiens peuvent apprendre du bienheureux « le courage d’être des témoins du Christ et de son Évangile aujourd’hui », de « manifester l’amour de la vérité et le respect de notre propre conscience » et de promouvoir « l’idéal de la famille ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!