Faire un don
Le pape François salue 14 réfugiés avec lui pendant l'audience, 22 juin 2016 (c) L'Osservatore Romano

Le pape François salue 14 réfugiés avec lui pendant l'audience, 22 juin 2016 (c) L'Osservatore Romano

« La dignité de la personne ne dépend pas de son statut de citoyen », tweet du pape François

Journée mondiale du réfugié

« La dignité de la personne ne dépend pas de son statut de citoyen », fait observer le pape François à l’occasion de la Journée mondiale du réfugié, ce 20 juin 2018.

Le pape a en effet publié deux « tweets » sur son compte @Pontifex, dont celui-ci: « La dignité de la personne ne dépend pas de son statut de citoyen, de migrant ou de réfugié. Sauver la vie de qui s’échappe de la guerre et de la misère est un acte d’humanité. »

Une allusion aux secours en méditerranée aux naufragés, et à la polémique soulevée en Europe lorsque l’Aquarius, chargé de plus de 600 réfugiés, s’est vu refuser le débarquement en Italie et à Malte. Le bateau a accosté en Espagne, à Valence, après plusieurs jours de navigation.

L’autre message invite à reconnaître le visage du Christ dans celui du pauvre et invite à refuser la peur: « Rencontrons Jésus dans le pauvre, l’abandonné, le réfugié. Ne laissons pas la peur nous empêcher d’accueillir le prochain dans le besoin! »

Le pape accompagne ces deux tweets de deux « hashtags », l’un disant « Avec les réfugiés » et l’autre renvoyant à la Section du Dicastère pour le service du développement humain intégral, dont le pape est lui-même directement responsable: #WithRefugees @M_RSection_Fr

Le pape a mentionné la Journée mondiale des réfugiés, promue par les Nations unies trois jours plus tard, lors de l’angélus de dimanche, 17 juin 2018, pour « rappeler l’attention sur ce que vivent, souvent avec de grandes angoisses et souffrances, nos frères contraints à fuir leur terre à cause des conflits et des persécutions ».

Cette année, a-t-il fait observer, cette journée « tombe dans le vif des consultations entre les gouvernements pour l’adoption d’un Pacte mondial sur les réfugiés, qui doit être adopté d’ici la fin de l’année, avec celui pour une migration sûre, ordonnée et régulière ».

Et le pape a lancé cet appel : « Je souhaite que les Etats impliqués dans ces processus parviennent à une entente pour assurer, avec responsabilité et humanité, l’assistance et la protection à celui qui est forcé de laisser son pays. »

Outre l’engagement des Etats, il a aussi souligné la responsabilité individuelle : « Chacun de nous est aussi appelé à être proche des réfugiés, à trouver avec eux des moments de rencontre, à valoriser leur contribution, pour qu’eux aussi puissent mieux s’intégrer dans les communautés qui les reçoivent. Dans cette rencontre et dans ce respect et ce soutien mutuel, il y a la solution à de nombreux problèmes. »

 

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel