Faire un don
Angélus du 14 juillet 2019 @ Vatican Media

Angélus du 14 juillet 2019 @ Vatican Media

La compassion, pierre de touche de l’enseignement de Jésus

« Demande-toi si ton coeur n’est pas devenu de glace »

« Eprouver de la compassion et grandir dans la compassion »: c’est la grâce que le pape François invite à demander, à l’occasion de l’angélus de ce 14 juillet 2019, place Saint-Pierre. Il a aussi proposé un examen du coeur: « Demande-toi si ton coeur n’est pas devenu de glace ».

Le pape a commenté la parabole du Bon Samaritain en insistant sur le fait que des incroyants manifestent de la compassion et font du bien, là où parfois des croyants détournent le regard. Notre traduction complète des paroles du pape François est ici.

Le pape indique dans la compassion comme la « clef » de la vie selon la volonté de Dieu: « Etre capable d’avoir de la compassion, voilà la clef. C’est notre clef. Si, face à une personne dans le besoin, tu ne ressens pas de compassion, si ton coeur ne s’émeut pas, cela veut dire que quelque chose ne va pas. Fais attention, faisons attention. Ne nous laissons pas entraîner par l’insensibilité égoïste. La capacité de compassion est devenue la pierre de touche du chrétien, ou plutôt de l’enseignement de Jésus: Jésus lui-même est la compassion du Père envers nous. »

Le pape a donné un exemple pour vérifier cette capacité de compassion: « Si tu passes dans la rue et que tu voies un sans-abri couché-là et que tu passes sans le regarder, et que tu penses: « mais, c’est l’effet du vin. C’est un homme ivre », demande-toi non pas si l’homme est ivre, demande-toi si ton coeur ne s’est pas raidi, si ton coeur n’est pas devenu de glace. »

Le pape insiste sur le fait que « la miséricorde envers une vie humaine dans le besoin est le véritable visage de l’amour »: « C’est ainsi que l’on devient de véritables disciples de Jésus et que l’on manifeste le visage du Père: « Soyez miséricordieux comme votre père est miséricordieux » (Lc 6, 36). Et Dieu, notre Père, est miséricordieux, parce qu’il a de la compassion; il est capable d’avoir cette compassion, de se faire proche de notre douleur, de notre péché, de nos vices, de nos misères. »

i tu passes dans la rue et que tu voies un sans-abri couché-là et que tu passes sans le regarder, et que tu penses: « Mais, c’est l’effet du vin. C’est un homme ivre », demande-toi non pas si l’homme est ivre, demande-toi si ton coeur ne s’est pas raidi, si ton coeur n’est pas devenu de glace.

Le pape a ensuite publié ce tweet sur son compte @Pontifex_fr: « Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus propose comme modèle le Samaritain qui, aimant son frère comme lui-même, montre qu’il aime Dieu de tout son cœur et en même temps exprime une vraie religiosité et une pleine humanité. »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel