Faire un don
Le pape déjeune avec des réfugiés syriens © L'Osservatore Romano

Le pape déjeune avec des réfugiés syriens © L'Osservatore Romano

Fête du Saint-Sacrement: le pape rencontre des réfugiés au Latran

Avant-veille de la Journée mondiale des réfugiés

Le pape François a pris une demi-heure pour rencontrer un groupe d’une vingtaine de réfugiés syriens, érythréens, nigérians, soudanais, avant la célébration de la messe du Saint-Sacrement (Fête-Dieu), sur le parvis de sa cathédrale, Saint-Jean-du-Latran, le dimanche 18 juin 2017, indique un quotidien italien Il Messaggero.

Il y a quelques jours, le pape avait fait part de son désir de les rencontrer au cardinal Vallini qui avait organisé ce moment de la rencontre. Les panneaux d’affichage à l’intérieur de la basilique demandaient au personnel religieux d’éviter des salutations au pape dans le hall d’entrée, ce jour-là, pour ne pas ralentir l’organisation de la rencontre avec les réfugiés, avant la célébration à 19h.

C’est bien une constante dans l’attitude du pape François de ne pas promouvoir une Eglise en « auto-référence » mais au contraire mettre lui-même en pratique en premier ce qu’il demande à son diocèse: l’ouverture à celui qui est le plus dans le besoin.

À l’angélus du dimanche 18 juin, le pape a évoqué une Journée annuelle des réfugiés promue par les Nations unies sur le thème “Avec les réfugiés. Aujourd’hui plus que jamais nous devons rester du côté des réfugiés”.

Il avait averti,  l’angélus: « La rencontre personnelle avec les réfugiés dissipe les peurs et les idéologies déformées ».

Cette année, a-t-il souligné,  « l’attention concrète est donnée aux femmes, aux hommes, aux enfants qui fuient les conflits, les violences et les persécutions. Souvenons-nous aussi dans la prière de ceux qui ont perdu la vie en mer ou dans des voyages exténuants par voie terrestre. Leurs histoires de souffrance et d’espérance peuvent devenir une occasion de rencontre fraternelle et de vraie connaissance réciproque ».

Avec une traduction d’Océane Le Gall

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel