JMJ: les jeunes de Cracovie remettent la croix aux jeunes de Panama

Paroles du pape à l’angélus (Traduction intégrale)

Remise de la croix des JMJ, capture CTV

Remise de la croix des JMJ, capture CTV

A l’occasion de la XXXIIe Journée mondiale de la jeunesse célébrée au niveau diocésain le 9 avril 2017, les jeunes des JMJ de Cracovie 2016 ont remis la croix de l’événement à des jeunes de Panama, où aura lieu la prochaine rencontre internationale en 2019.

A la fin de la messe des Rameaux présidée par le pape François place Saint-Pierre, une délégation de jeunes polonais ont transporté solennellement l’imposante croix en bois devant l’autel, où les jeunes panaméens l’ont reçue : un passage de mains en mains applaudi par la foule.

« Demandons au Seigneur que la Croix, unie à l’icône de Marie Salus Populi Romani, fasse grandir la foi et l’espérance, en révélant l’amour invincible du Christ là où elle passera », a déclaré le pape François avant l’angélus.

Voici notre traduction complète des paroles que le pape a prononcées en introduisant la prière mariale :

Paroles du pape François à l’angélus

Au terme de cette célébration, je salue cordialement vous tous ici présents, spécialement ceux qui ont participé à la Rencontre internationale en vue de l’assemblée synodale sur les jeunes, promue par le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, en collaboration avec le Secrétariat général du synode des évêques. Ce salut s’étend à tous les jeunes qui aujourd’hui, autour de leurs évêques, célèbrent la Journée de la jeunesse dans chaque diocèse du monde. C’est une autre étape du grand pèlerinage, initié par saint Jean-Paul II, qui l’an dernier nous a rassemblés à Cracovie et qui nous convoque à Panamá en janvier 2019.

C’est pourquoi, dans quelques instants, les jeunes polonais remettront la Croix des Journées mondiales de la jeunesse aux jeunes panaméens, accompagnés, les uns et les autres, de leurs Pasteurs et des autorités civiles.

Demandons au Seigneur que la Croix, unie à l’icône de Marie Salus Populi Romani, fasse grandir la foi et l’espérance, en révélant l’amour invincible du Christ là où elle passera.

Au Christ, qui aujourd’hui entre dans la Passion, et à la Vierge Sainte, nous confions les victimes de l’attentat terroriste advenu vendredi dernier à Stockholm, ainsi que tous ceux qui sont encore durement éprouvés par la guerre, malheur de l’humanité. Et nous prions pour les victimes de l’attentat perpétré malheureusement aujourd’hui, ce matin, au Caire, dans une église copte. A mon cher frère, Sa Sainteté Tawadros II, à l’Eglise Copte et à toute la chère nation égyptienne, j’exprime mes profondes condoléances, je prie pour les défunts et pour les blessés et je suis proche des familles et de toute la communauté. Que le Seigneur convertisse le cœur des personnes qui sèment terreur, violence et mort, et aussi le cœur de ceux qui fabriquent les armes et en font le trafic.

© Traduction de Zenit, Anne Kurian

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!