Faire un don
Angélus 22 janvier 2017, capture CTV

Angélus 22 janvier 2017, capture CTV

Italie: prière du pape et de la foule pour les victimes des catastrophes naturelles, leurs familles et les secouristes

Les secouristes sont toujours à la recherche de 24 personnes

Le pape François a prié, avec la foule de milliers de personnes rassemblées place Saint-Pierre pour l’angélus de ce dimanche 22 janvier 2017, pour les victimes des catastrophes naturelles qui ont frappé le centre de l’Italie – séisme et avalanche -, pour leurs familles et pour les secouristes.

En effet, à Farindoli, dans les Abbruzzes, l’hôtel Rigopiano a été déplacé par une puissante avanlanche, peut-être déclenchée par les quatre secousses telluriques de magnitude supérieure à 5 enregistrées le 18 janvier, avec un épicentre à 40km de là, à Montereale. Six personnes sont décédées, 11 personnes, dont 4 enfants, sont rescapés. Il reste 23 personnes, dont un jeune du Sénégal, à localiser: les équipes de secours se relayent jour et nuit, malgré le nouveau risque d’avalanche: pompiers, secours alpin, Garde de finances, protection civile.

« Ces derniers jours, a dit le pape, le tremblement de terre et les fortes chutes de enigne ont mis à nouveau à dure épreuve de nombreux frères et soeurs de l’Italie centrale, spécialement dans les Abbruzes, les Marches te le Latium. Je suis proche, par la prière et l’affection, des familles qui ont eu des victimes parmi leurs proches. »

Il a eu des paroles d’encouragement pour les équipes de secouristes et les paroisses: « J’encourage ceux qui sont engagés, avec une grande générosité dans les opérations de secours et d’assistance, ainsi que les Eglises locales qui se dépensent pour soulager les souffrances et les difficultés. Merci de cette proximité, de votre travail et de l’aide concrète que vous apportez. Merci! »

Puis le pape a invité la foule à prier avec lui la Vierge Marie « pour les victimes et aussi pour ceux qui, avec une grande générosité s’engagent dans les opérations de secours ».

Un ami d’un jeune rescapés a témoigné devant la presse: « Ils ont prié. »

Après la joie d’avoir sauvé 11 personnes, notamment quatre enfants, les secouristes ne perdent pas l’espérance de retrouver des survivants, sous parfois 10 mètres de neige, à déplacer avec précaution. On estime que l’avalanche, de 120.000 tonnes de neige, a avancé à une vitesse entre 50 et 100km/h.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef du service en français de ZENIT qu'elle a créé en janvier 1999.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel