Faire un don
Le cardinal Bagnasco (g.) et le cardinal Bassetti (d.) © diocesi.perugia.it

Le cardinal Bagnasco (g.) et le cardinal Bassetti (d.) © diocesi.perugia.it

Italie: le pape nomme le card. Bassetti président de la Conférence des évêques

Il succède au cardinal Bagnasco

Le pape François a nommé le cardinal Gualtiero Bassetti, actuel archevêque de Pérouse, 75 ans, comme président de la Conférence épiscopale italienne (CEI), a annoncé le Saint-Siège le 24 mai 2017.

Nommé à l’occasion de la 70e Assemblée des évêques qui s’est ouverte le 22 mai, le cardinal Bassetti succède au cardinal Angelo Bagnasco qui assurait cette fonction depuis 2007. La CEI, qui inclut l’évêque de Rome, est la seule Conférence épiscopale dont le président soit nommé par le pape.

Après sa nomination, le cardinal a exprimé sa reconnaissance au pape François « pour le courage qu’il a montré en me confiant cette responsabilité au crépuscule de ma vie. C’est vraiment un signe qu’il croit à la capacité des plus âgés de rêver ». Confiant n’avoir pas de « programmes prédéfinis » pour son quinquennat, il a souhaité « travaillé ensemble avec tous les évêques » et « vivre la collégialité ».

Gualtiero Bassetti a été créé cardinal par le pape François lors du consistoire du 22 février 2014. Ordonné en 1966 dans l’archidiocèse de Florence, il a été recteur du séminaire et délégué de l’Oeuvre des vocations, ainsi que membre du Conseil presbytéral et du Collège des consulteurs, et vicaire général de Florence.

Il a été consacré évêque en 1994 pour le diocèse de Massa Marittima-Piombino, puis nommé évêque d’Arezzo-Cortona-Sansepolcro en 1998. Il est désormais archevêque de Pérouse depuis 2009. Sa devise épiscopale est « In charitate fundati ».

Au sein de la CEI, le cardinal Bassetti a été président de la Conférence épiscopale d’Ombrie et vice-président de la CEI pour l’Italie centrale, membre de la Commission épiscopale pour le clergé et la vie consacrée et membre du Conseil de gestion du Comité catholique pour la collaboration culturelle avec les Eglises orthodoxes et les Eglises orthodoxes orientales.

Le pape François avait chargé le cardinal Bassetti d’écrire les méditations du Chemin de croix du Colisée, pour le Vendredi Saint 2016. Il avait dédié son texte à la « passion » de l’humanité d’aujourd’hui – la famille et les persécutions – et au thème jubilaire du pardon.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel