Faire un don
Mgr Michael Yeung Ming-cheung © diocèse catholique de Hongkong

Mgr Michael Yeung Ming-cheung © diocèse catholique de Hongkong

Hong Kong et Macao : le pape a rencontré les évêques en visite ad limina

Le dialogue avec le gouvernement chinois et la situation des jeunes

Le dialogue en cours avec le gouvernement chinois et la situation des jeunes ont été au cœur de la rencontre du pape François avec les évêques de Hong Kong et de Macao en visite ad limina à Rome, le samedi 23 juin 2018, indique Asianews en italien. Les évêques ont également rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État.

Le groupe des évêques comprenait Mgr Michael Yeung Ming-cheung, évêque ordinaire de Hong Kong, Mgr Joseph Ha Chi-shing, OFM, évêque auxiliaire du territoire, et Mgr Stephen Lee Bun-sang, évêque de Macao.

La précédente visite ad limina des pasteurs des deux territoires chinois avait eu lieu 10 ans plus tôt, avec le cardinal Joseph Zen pour Hong Kong et Mgr José Lai pour Macao.

« Le pape nous a demandé de prier, confie Mgr Yeung Ming-cheung, nous voulons prier pour lui, pour l’Église en Chine et pour tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour la foi en Chine, afin que nous aussi soyons prêts à sacrifier notre vie pour l’Évangile. »

« Sur la Chine, la position du Vatican est claire », déclare l’évêque de Hong Kong : « Le Vatican ne veut irriter personne, il ne veut pas faire de faux pas [pour l’Église – ndlr], mais en même temps il doit faire quelque chose pour le bien de l’Église et de la société chinoise. »

Mgr Yeung Ming-cheung affirme qu’il faut être patient dans le dialogue avec la Chine : « Nous devons continuer à parler, les relations diplomatiques ne s’établissent pas du jour au lendemain, explique-t-il. Nous devons tous être patients, la Chine a 5000 ans d’histoire et le dialogue avec elle prend du temps, il y a des choses sur lesquelles nous sommes d’accord et des choses sur lesquelles nous ne sommes pas d’accord. »

En ce qui concerne la situation des jeunes, Mgr Yeung Ming-cheung souligne qu’ils sont « victimes du développement économique » : « Ils sont très frustrés, explique-t-il, parce qu’ils réclament plus de justice et plus de liberté, mais ils sont impatients, ils cherchent une gratification immédiate, mais vous ne pouvez pas planter un arbre le matin et cueillir les fruits le soir. »

« Il est urgent d’aller à la rencontre des jeunes, poursuit-il, pour les aider à discerner, les aider dans leur vie quotidienne afin qu’ils comprennent et vivent l’appel de Jésus dans un esprit qui leur donne la force d’aller de l’avant. »

Au cours de la rencontre, Mgr Yeung, 73 ans, a demandé au pape de démissionner du bureau épiscopal pour se consacrer à l’engagement de Caritas Hong Kong. « Le pape, dit-il, était très gentil et compréhensif. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel