Faire un don
Le card. Barbarin au Vatican © Vatican Media

Le card. Barbarin au Vatican © Vatican Media

France : le card. Barbarin va remettre sa démission au pape

Après sa condamnation à six mois de prison avec sursis

Après sa condamnation par la Justice française à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels, ce 7 mars 2019, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, a annoncé qu’il remettrait sa démission au pape François dans les prochains jours.

Le cardinal a fait cette déclaration quelques heures après le verdict de condamnation. Une décision qui était attendue à Rome, comme l’a indiqué le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, dans un tweet en français publié en milieu de journée : « La Salle de Presse du Saint-Siège attend la déclaration du @CardBarbarin à 13h à la maison diocésaine du @diocesedelyon. »

« Je prends acte de la décision du Tribunal, a déclaré le cardinal devant la presse. Indépendamment de mon sort personnel, je tiens à redire d’abord ma compassion pour les victimes et toute la place qu’elles, et leurs familles, gardent dans ma prière. »

« J’ai décidé d’aller voir le Saint-Père, a-t-il poursuivi, pour lui remettre ma démission. Il me recevra dans quelques jours. »

Le primat des Gaules, nommé archevêque de Lyon en 2002, était mis en cause depuis 2016 pour “non-dénonciation” d’agressions sexuelles d’un prêtre de son diocèse, le p. Bernard Preynat, qui a abusé de quelque 70 mineurs dans le cadre du scoutisme, dans les années 70 et 80. Le cardinal a été déclaré coupable « de non-dénonciation de mauvais traitements envers un mineur entre 2014 et 2015 ». Ses avocats ont annoncé qu’il ferait appel de la sentence.

 

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel