Faire un don
Logo Europe COMECE

Logo Europe COMECE

Europe: dialogue entre Eglise et politiques, au Vatican

Intervention du pape François le 28 octobre

« Repenser l’Europe » – «Rethinking Europe» : c’est le titre du dialogue de haut niveau entre Église et acteurs politiques, organisé par la Commission des épiscopats de la Communauté européenne (COMECE) en collaboration avec le Saint-Siège, qui aura lieu au Vatican du 27 au 29 octobre 2017, avec la participation du pape François. Les participants se pencheront sur les défis fondamentaux auxquels est confronté le projet européen.

A l’occasion du 60e anniversaire de la signature des Traités de Rome, 350 personnes de 28 délégations de tout le continent, ainsi que des représentants de l’Eglise, d’académies, de mouvements catholiques, sont attendus, indique un communiqué diffusé par le Saint-Siège une semaine plus tôt. Le pape François interviendra le samedi 28 octobre pour « réitérer son engagement sincère à une réflexion commune sur l’avenir de l’UE et rappeler l’engagement de l’Église dans ce projet de paix ».

« L’événement, peut-on lire dans la note, est pensé et organisé sous la forme d’un dialogue, d’ateliers et de débats, afin de faciliter une discussion franche et ouverte entre acteurs de différents horizons géographiques, culturels, religieux et linguistiques, mettant en pratique le slogan de l’Union: ‘unité dans la diversité’. » Il s’agira de « chercher de nouveaux moyens d’impliquer tous les acteurs de la société », afin d’œuvrer pour le bien commun et de mettre la dignité humaine au centre des politiques publiques ».

A maintes reprises, le pape François a encouragé l’Europe à retrouver son patrimoine et ses valeurs d’origine. Il lançait ainsi le 6 mai 2016, en recevant le Prix Charlemagne : « Comme un fils qui retrouve dans la mère Europe ses racines de vie et de foi, je rêve d’un nouvel humanisme européen, d’un chemin constant d’humanisation, requérant la mémoire, du courage, une utopie saine et humaine. Je rêve d’une Europe jeune, capable d’être encore mère ».

A Strasbourg le 25 novembre 2014, il s’était adressé au Parlement et au Conseil de l’Europe, exhortant à entretenir la « mémoire » et soulignant « l’importance de l’apport et de la responsabilité de l’Europe dans le développement culturel de l’humanité ».

Lors de la conférence de presse dans l’avion Ciudad Juarez-Rome en février 18 février 2016, il a plaidé pour une « refondation de l’Union européenne » : « Parce que l’Europe, je ne dirais pas qu’elle est unique, mais elle a une force, une culture, une histoire qu’on ne peut pas gâcher, et nous devons tout faire pour que l’Union européenne ait la force, et aussi l’inspiration, de nous faire aller de l’avant ».

Le 11 juillet 2017, à l’occasion de la fête de saint Benoît abbé, patron du Vieux continent, il a publié ce tweet : « L’Europe a un patrimoine idéal et spirituel unique au monde qui mérite d’être reproposé avec passion et une fraîcheur renouvelée ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel