Faire un don
Angélus 3 fév. 2019 © Vatican Media

Angélus 3 fév. 2019 © Vatican Media

Emirats arabes unis: il a plu le matin de la venue du pape François

« Je vais dans ce pays comme un frère »

« Dans moins d’une heure, je pars pour un voyage court mais important aux Émirats arabes unis. S’il vous plaît, accompagnez-moi par votre prière. Bon dimanche à tous. Bon déjeuner et au revoir! »: le pape a ainsi demandé la prière pour son voyage de trois jours, le premier d’un pape sur la Péninsule arabique, sous le signe de la pluie, qui est une bénédiction.

Le pape doit participer à un sommet interreligieux pour la paix, avec la participation de représentants de l’islam, d’autres confessions chrétiennes et du judaïsme.

L’avion du pape François, un Boeing 777 d’Alitalia, a décollé à 13h27 de l’aéroport romain de Fiumicino. Il est attendu à Abou Dhabi vers 18h 50 (21h50, heure locale) après 5h50 de vol et 4 345 km.

« Je pars pour les Emirats Arabes Unis. Je vais dans ce pays comme un frère, pour écrire ensemble une page de dialogue et pour parcourir ensemble des chemins de paix. Priez pour moi ! », a dit le pape dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr.

Le pape a accompli plusieurs gestes significatifs avant de prendre l’avion et il a eu des paroles significatives aussi dans l’avion.

La pluie, bénédiction pour la Péninsule arabique

« Il pleuvait ce matin aux Émirats et la pluie, rare dans ce pays, est considérée comme un signe positif », annonce Vatican News en français qui cite les paroles du pape François dans l’avion pour Abou Dhabi: « Ce matin, j’ai appris qu’il pleuvait à Abou Dhabi et que c’est considéré comme un signe de bénédiction à cet endroit. Espérons que tout se passe comme ça ».

Le pape a aussi présenté de petites copies d’une icône représentant un jeune moine portant un moine âgé sur ses épaules : « Je vous ai apporté une icône réalisée au monastère de Bose, une copie, pour que vous la rameniez chez vous. Elle porte sur le thème du dialogue entre les anciens et les jeunes. Je tiens beaucoup à ce sujet et je pense que c’est un défi ».

Le jeune moine porte l'ancien @ Vatican News

Le jeune moine porte l’ancien @ Vatican News

Le pape a alors entendu l’histoire d’un médecin des Émirats qui a étudié en Italie et qui, en hommage à François, a décidé d’opérer gratuitement une centaine d’enfants victimes de la guerre au Yémen ces dernières semaines, toujours selon la même source.

Les réfugiés et les sans abri de l’aéroport

Avant l’angélus, au moment de quitter sa résidence de la Maison Sainte-Marthe du Vatican, le pape a rencontré une dizaine de  personnes originaires du Moyen-Orient, chrétiens et musulmans, accueillis par l’Aumônerie apostolique et la Communauté de Sant’Egidio, venus lui souhaiter un bon voyage.

Une délégation de la Communauté de Sant’Egidio conduite par son président, Marco Impagliazzo, participera à la conférence « Fraternité humaine » organisée par le Conseil musulman des sages à l’occasion de la visite du pape François. Il s’agit d’une conférence internationale qui rassemble des personnalités des différentes religions du monde selon l’intuition des réunions dans «l’esprit d’Assise», auquel participe régulièrement le Grand Imam Al-Tayyeb. C’est la première fois qu’un tel événement est organisé dans un pays de la Péninsule arabique avec des représentants de toutes les religions du monde.

Avant d’embarquer, le pape a visité la structure utilisée pour l’assistance aux sans-abri, promue par « les Aéroports de Rome » [Aeroporti di Roma].

La structure fait partie du projet « Vies en transit, le visage humain d’un aéroport » et apporte un soutien aux clochards qui stationnent et s’abritent à l’aéroport de Fiumicino.

Lancé en 2017, le projet regroupe, grâce à un protocole d’entente, « Aeroporti di Roma », la Caritas du diocèse de Porto-Santa Rufina et la paroisse de l’aéroport, et  il permet aux sans-abri de l’aéroport de bénéficier d’une assistance.

Récompense papale pour un artisan du dialogue

Avant son départ, le pape a conféré le grade de « Commandeur avec plaque de l’Ordre de Pie IX » à Mohamed Mahmoud Abdel Salam, ancien conseiller du Grand Imam d’Al-Azhar (Le Caire, Egypte), pour son rôle dans les relations entre la plus haute autorité de l’islam sunnite et l’Église catholique.

Le directeur par intérim de la Salle de Presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a indiqué que le pape François a « généreusement accordé » cette décoration à M.  Mohamed Mahmoud Abdel Salam « pour l’excellent travail accompli dans le dialogue interreligieux et le renforcement des relations entre Al-Azhar et l’Église catholique ». Elle lui sera remise le 26 mars prochain au Vatican.

Demain, lundi 4 février, le pape participera en effet à la rencontre interreligieuse au Founder’s Memorial d’Abu Dhabi, en présence du Grand Imam d’Al-Azhar, Ahmed Al-Tayeb, qu’il rencontrera pour la cinquième fois.

 

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel