Faire un don
XXIVe Colloque oecuménique international de spiritualité orthodoxe © monasterodibose.it

XXIVe Colloque oecuménique international de spiritualité orthodoxe © monasterodibose.it

Églises orthodoxes : des pas courageux vers la pleine communion

Message à la Communauté de Bose

« Tandis que nous cheminons ensemble vers le Royaume », que « nous soyons poussés à entreprendre des pas plus courageux et concrets vers la pleine communion » : c’est le vœu que forme le pape François dans son message daté du 18 août 2017 et adressé au fondateur de la Communauté de Bose, le Frère Enzo Bianchi, à l’occasion de l’ouverture des travaux du XXV Congrès œcuménique international de spiritualité orthodoxe.

Organisé par la Communauté monastique de Bose en collaboration avec les Églises orthodoxes du 6 au 9 septembre 2017, au Monastère de Bose (Italie), le congrès est intitulé « le don de l’hospitalité ».

S’inscrivant dans ce thème, le pape a souhaité que « grandissent toujours plus les sentiments fraternels » et que « mûrisse une authentique “hospitalité du cœur” ».

HG

Voici notre traduction du message du pape François.

À l’attention de Frère Enzo Bianchi

À l’occasion de l’ouverture du XXVème congrès œcuménique international de spiritualité orthodoxe, je désire vous adresse à tous, organisateurs et participants, mes salutations cordiales. En particulier, je voudrais offrir un chaleureux baiser de paix à Sa Sainteté le patriarche œcuménique, mon très cher frère Bartholomée, ainsi qu’à Sa Béatitude Theodoros, patriarche d’Alexandrie : votre présence importante honore les 25 ans du Congrès que le Monastère de Bose organise en collaboration avec les Églises orthodoxes et confirme leur contribution au chemin commun vers la pleine unité.

Le thème de cette année, « le don de l’hospitalité », est suggestif et actuel. C’est vrai, l’hospitalité est un don, un don que nous avons avant tout reçu : nous sommes les hôtes d’un monde créé pour nous et qui doit être gardé, mais nous sommes aussi de passage ici-bas, étrangers sur la terre, parce que des hôtes invités et attendus dans les cieux, où est notre citoyenneté (cf. Ph 3,20)

Entretemps, en tant que disciples en chemin, nous sommes appelés à fixer le regard sur ce qui ne passe pas, sur la charité qui n’aura jamais de fin (cf. 1 Cor 13,8), à nous accueillir les uns les autres comme des dons du Seigneur, à favoriser la sollicitude et l’affection réciproques, à « avoir compassion, à prendre part à la douleur de ceux qui souffrent, à considérer comme un mal pour nous-mêmes les mésaventures des autres » (N. Cabasilas, La vie dans le Christ, VI,8). Je vous souhaite que cet appel soit ravivé par l’écoute humble et sincère et par les réflexions de ces journées, pour que grandissent toujours plus les sentiments fraternels et que mûrisse une authentique « hospitalité du cœur » de sorte que, tandis que nous cheminons ensemble vers le Royaume, nous soyons poussés à entreprendre des pas plus courageux et concrets vers la pleine communion.

C’est avec ces sentiments que j’invoque sur vous et sur les travaux du congrès l’abondance des dons de l’Esprit, tandis que je vous demande de me garder une place dans vos prières.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel