Faire un don
Messe présidée par le card. Sandri © HSM - ZENIT

Messe présidée par le card. Sandri © HSM - ZENIT

Églises orientales: hommage du card. Sandri aux melkites salvatoriens

Réouverture de l’église et du collège de l’Ordre basilien à Rome

« La présence des religieux melkites salvatoriens est toujours marquée par leur œuvre missionnaire et évangélisatrice, ainsi que par l’engagement pour l’unité de tous les chrétiens », souligne le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Églises orientales.

Le cardinal argentin a assisté dans l’après-midi du lundi 5 juin 2017à la Divine liturgie du rite byzantin à l’église paroissiale San Basilio agli Orti Sallustiani, à Rome, à l’occasion de la réouverture de l’église et du collège de l’Ordre basilien du Très-Saint-Sauveur (Ordre basilien salvatorien), indique un communiqué de la Congrégation pour les Églises orientales. Il s’agit d’un Ordre de l’Église grecque-catholique melkite d’Antioche.

Cet espace rouvert sera « un espace d’accueil, a dit le cardinal Sandri, un espace de prière et réflexion selon la tradition byzantine orientale sous la forme particulière vécue dans l’Église melkite ».

« L’événement d’aujourd’hui, a-t-il dit,  nous fait redécouvrir la vocation universelle de l’Église de Rome, présidée par son évêque, le pape François, qui est chargé de la sollicitude de toutes les Églises… » « Rome est pleine de preuves de la présence orientale depuis ses débuts, a poursuivi le cardinal, elle a vu monter sur le siège de Pierre des papes venus de Syrie, elle a été en mesure d’accueillir au fil des siècles les Arméniens, les Maronites, les Éthiopiens et bien d’autres. L’événement que nous célébrons aujourd’hui est une étape supplémentaire dans cette grande histoire. »

Le préfet de la Congrégation pour les Églises orientales a souligné que « le diocèse de Rome au cours des dernières années s’est distingué par son attention constante par la prière, la sensibilisation et la charité aux situations tragiques de conflits qui ensanglantent le Moyen-Orient, en particulier en Syrie et en Irak ». Il a noté que les pères salvatoriens feront partie de ce « cercle » des initiatives du diocèse « assurant une prière qui s’élève des cœurs sincères ».

Le cardinal Sandri a voulu « supplier la Très Sainte Mère de Dieu » afin qu’elle guide « la vénérable et chère Église melkite » « dans le choix d’un pasteur selon le cœur du Christ » : les évêques melkites se réuniront en effet au Synode le 19 juin 2017 pour élire leur nouveau chef spirituel, après la renonciation au gouvernement patriarcal présenté par le patriarche Grégoire III et accepté par le pape François, le 6 mai 2017.

Le préfet a conclu son intervention par les paroles de saint Basile : « Qu’est-ce que le christianisme, sinon une ressemblance avec Dieu autant que le permet la nature humaine? Voulez-vous être vraiment chrétien; hâtez-vous de devenir semblable à Dieu, en revêtant le Christ.»

Lors de la célébration, présidée par l’abbé général de l’Ordre basilien du Très-Saint-Sauveur, l’archimandrite Antonios Dib, étaient présents Mgr Marcello Semeraro, évêque d’Albano et administrateur apostolique  de l’abbaye exarchiale territoriale basilienne de Notre Dame de Grottaferrata, le sous-secrétaire de la Congrégation p. Lorenzo Lorusso O.P., ainsi que des prêtres, des religieux et des étudiants orientaux.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel