Faire un don
Famille du Canada, Festival des familles, Dublin, Irlande © Vatican Media

Famille du Canada, Festival des familles, Dublin, Irlande © Vatican Media

Dublin 2018 : l’importance des générations au sein de la famille

Témoignage d’une famille du Canada à la veillée de Dublin

« Les générations ont tellement à se donner mutuellement dans une famille », a affirmé Aldo, grand-père de 13 enfants de Toronto (Canada). Il a témoigné de sa joie de pouvoir partager sa vie avec celles de ses quatre enfants et de ses petits-enfants au cours de la veillée de la Rencontre mondiale des familles, au Croke Park Stadium de Dublin (Irlande), le 25 août 2018.

« Lorsque nous sommes ensemble, nous sommes un, a déclaré le grand-père canadien. Nous nous aimons et nous voyons ce grand amour de la part de nos petits-enfants. »

« Il faut que je montre cet amour à mes enfants, à mes petits-enfants, a-t-il ajouté, et un jour peut-être qu’ils le transmettront à leurs enfants et à leurs petits-enfants et qu’ils se souviendront de nous. »

La femme d’Aldo, Marissa, a dit que « le fait de faire partie de cette grande famille » les « aide à ne pas vieillir ». « Nous ne nous ennuyons jamais », a-t-elle noté.

Voici notre traduction du témoignage de la famille canadienne.

MD

Saint-Père, je m’appelle Aldo. Voici ma femme, Marissa. Nous venons de Toronto au Canada. Nous sommes grands-parents. Voici ma petite-fille, Victoria [14 ans] et deux de mes petits-enfants, Max, âgé de dix ans, et Nathan qui a 4 ans. Nous avons 13 petits-enfants. C’est très important pour nous de passer du temps avec nos petits-enfants. Les générations ont tellement à se donner mutuellement dans une famille. Je vous invite à regarder avec nous cette courte vidéo sur notre histoire.

Vidéo

Aldo : Je m’appelle Aldo et je suis marié depuis 54 ans avec Marissa. Nous nous sommes mariés ici, au Canada. Je m’en souviens comme si c’était hier, ce fut un jour fantastique. Nous avons 4 enfants et 13 petits-enfants. Pour moi, la famille est très importante, les enfants représentent beaucoup, ils représentent un avenir, la joie d’avoir une famille.

Marissa : Le rythme de vie de nos enfants est stressant maintenant ; les deux doivent travailler. C’est tellement important d’être impliqués auprès de nos enfants et petits-enfants parce qu’ils ont vraiment besoin de nous les confier, les gardes de jour sont très chères. Étant très proches de nous, les petits-enfants sont toujours avec moi. C’est moi qui les ai tous élevés en un sens.

Aldo : La famille, lorsque nous sommes ensemble, nous sommes un. Nous nous aimons et nous voyons ce grand amour de la part de nos petits-enfants.

Victoria : J’aime tellement mes grands-parents, ils sont toujours là pour moi, toujours là pour aider. Quand je viens chez mes grands-parents, je suis toujours heureuse, c’est comme une maison ouverte.

Aldo : Quand je pense à tout ce que j’ai, une belle maison, une belle famille, c’est un don de Dieu parce que je suis arrivé au Canada avec une valise, je n’avais rien. Quand ils viennent ici, ils remplissent la maison de beaucoup de bonheur. C’est quelque chose d’important dans la vie, ce bonheur, personne ne peut remplacer ces moments-là.

Marissa : Le fait de faire partie de cette grande famille nous aide à ne pas vieillir. Nous sommes si heureux d’avoir cette famille autour de nous, nous ne nous ennuyons jamais. L’amour et la joie que j’ai, je veux dire, il faudrait que vous voyiez Nathan ; il me fait danser. Il met de la musique et il dit « Dansons, grand-mère » et il me fait danser. Le lendemain, je pouvais à peine marcher.

Aldo : En tant que grands-parents, montrer cet amour que nous avons pour eux, parce que Dieu est amour, il faut que je montre cet amour à mes enfants, à mes petits-enfants, et un jour peut-être qu’ils le transmettront à leurs enfants et à leurs petits-enfants et qu’ils se souviendront de nous. Ils nous donnent le pouvoir de la joie, que mes enfants et petits-enfants peuvent poursuivre tout au long de leur vie, parce que c’est cela la famille.

Fin de la vidéo

Aldo : Saint-Père, dans Amoris laetitia, vous parlez de l’importance de bâtir l’amour, la compréhension et la solidarité entre les générations. Jeunes et vieux peuvent s’offrir tellement mutuellement. Les grands-parents jouent un rôle important en aidant les jeunes familles et en leur donnant la sagesse et la foi des générations passées. Ils savent que tout ce qui est nouveau n’est pas bon ! Nous espérons que notre histoire en aidera d’autres à fortifier le lien entre les générations dans leur famille aussi. Merci d’avoir écouté notre histoire.

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel