Faire un don
Le card. Turkson @ END Fatima 2018

Le card. Turkson @ END Fatima 2018

Drogues et dépendances : une plaie qui compromet la liberté

Intervention du card. Turkson à une conférence au Vatican

La drogue et une plaie qui compromet la liberté humaine et qui doit être condamnée, a affirmé le cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le service du développement humain intégral, ce 29 novembre 2018, en ouvrant au Vatican la Conférence internationale “Drogues et dépendances : un obstacle au développement humain intégral”.

« La dépendance à la drogue, comme celle à Internet, aux jeux, au sexe, nuisent fortement à la liberté de la personne, qui est l’expression fondamentale de la dignité de tout être humain », a déclaré le préfet dans son intervention rapportée par Vatican News, rappelant l’objet de la conférence : « mettre l’accent sur le danger des dépendances qui compromettent gravement l’utilisation de la faculté humaine de liberté et empêchent le développement de la totalité de la personne ».

Le cardinal Turkson a poursuivi : « Nous vivons dans un univers où les individus ont toujours moins la conscience des limites et où tout semble arriver comme si les difficultés existentielles pouvaient trouver une solution et une réponse à travers le recours à des produits qui feraient oublier les problèmes, calmeraient les inquiétudes et donneraient l’impression de vivre dans une vie presque parfaite, mais irréelle ».

« Dans cette logique, a-t-il fait observer, il est facile de tomber dans les dépendances qui sont le signe d’une difficulté d’accepter son existence et d’en reconnaître le sens, souvent par manque de croissance de la vie intérieure et d’une vraie structuration de la personnalité, qui ouvrent le chemin de l’unification de l’être. »

Citant les paroles du pape, le préfet du Dicastère a affirmé que « le drame déchirant de la drogue est un mal qui menace la dignité et la liberté d’agir de toute personne et qui casse progressivement l’image que le Créateur a façonnée en nous. »

« Cette plaie doit être fermement condamnée, a-t-il ajouté, parce qu’elle est alimentée par des hommes sans scrupules qui, cédant à la tentation de gains faciles, sèment la mort en démolissant les espérances et en détruisant tant de familles. La drogue, ainsi que les autres dépendances, est une blessure infligée à notre société, qui piège de nombreuses personnes dans une spirale de souffrance et d’aliénation. »

Selon des données récentes, 250 millions de personnes – 5% de la population mondiale – ont consommé de la drogue au moins une fois depuis 2015. Quelque 30 millions de personnes, c’est-à-dire 0,6% de la population adulte mondiale, souffrent de troubles liés à la consommation de drogues.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel