Faire un don
S. Jean-Paul II @ wikimedia commons

S. Jean-Paul II @ wikimedia commons

«Dans la miséricorde de Dieu, le monde trouvera la paix, et l’homme le bonheur!»

Il y a 39 ans, l’élection de Karol Wojtyla comme Successeur de Pierre

« Il faut transmettre au monde ce feu de la miséricorde » : il  y a 39 ans, le 16 octobre 1978, en la fête de sainte Marguerite Marie – mais aussi de sainte sainte Edwige de Pologne -, c’était l’élection du cardinal polonais, archevêque de Cracovie, Karol Wojtyla, comme Successeur de Pierre. Il allait transmettre au monde l’héritage de Faustine la « Secrétaire » de la Miséricorde divine, qu’il a canonisée le 30 avril 2000 : c’est la première sainte de l’An 2000.

Le pape Jean-Paul II a lui-même été proclamé saint le 27 avril 2014 à Rome par le pape François, en même temps que Jean XXIII. Il a non seulement fait entrer l’Eglise dans le troisième millénaire, mais il a transmis un héritage recueilli et transmis aussi par ses successeurs, Benoît XVI et François : la Miséricorde divine.

Plus encore, il a consacré l’humanité tout entière à la miséricorde de Dieu le 17 août 2002, en inaugurant le nouveau sanctuaire polonais à la Miséricorde divine, à Cracovie-Lagiewniki. Et il a donné à tous les baptisés cette mission : « Soyez des témoins de la Miséricorde! »

« Aujourd’hui, dans ce sanctuaire, je veux confier solennellement le monde à la Divine Miséricorde. Je le fais avec le désir que le message de l’amour miséricordieux de Dieu, proclamé ici à travers sainte Faustyna, atteigne tous les habitants de la terre et remplisse leur coeur d’espérance. Que ce message se diffuse de ce lieu dans toute notre Patrie bien-aimée et dans le monde. Que s’accomplisse la promesse solide du Seigneur Jésus; c’est d’ici que doit jaillir « l’étincelle qui préparera le monde à sa venue ultime » (cf. Journal, 1732 – éd. it. p. 568). Il faut allumer cette étincelle de la grâce de Dieu. Il faut transmettre au monde ce feu de la miséricorde » a déclaré notamment Jean-Paul II.Il a annoncé la paix qui découle de la miséricorde reçue et donnée: « Dans la miséricorde de Dieu, le monde trouvera la paix, et l’homme trouvera le bonheur! Je confie ce devoir, très chers frères et soeurs, à l’Eglise qui est à Cracovie et en Pologne, et à tous les fidèles de la Divine Miséricorde, qui viendront ici de Pologne et du monde entier. Soyez des témoins de la Miséricorde! »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel