Faire un don
Evêques de Croatie en visite ad limina © Vatican Media

Evêques de Croatie en visite ad limina © Vatican Media

Croatie : les évêques en visite ad limina

Pastorale des jeunes et immigration au menu des échanges

Pastorale des jeunes et immigration étaient au centre des questions affrontées par les évêques de Croatie, lors de leur visite ad limina. Ils ont rencontré le pape François le 12 novembre 2018.

Dans un entretien à Vatican News, Mgr Ivan Devčić, archevêque de Rijeka, confie que « cela a été une rencontre entre un père et ses fils. L’atmosphère était telle. Le pape nous a encouragés et nous l’avons informé sur la situation de l’Eglise en Croatie. Tout s’est déroulé dans une atmosphère sans tensions ».

« Le pape François est un grand homme et quand nous sommes venus il a demandé à tous de parler sans tension ni peur », a ajouté l’archevêque.

Parmi les sujets abordés, « la pastorale des jeunes est la question la plus importante pour nous, outre la pastorale des familles », précise-t-il.

Evoquant l’appartenance à l’Union européenne depuis 2013, Mgr Ivan Devčić affirme : « Nous ne sommes pas une île… Nous sommes très heureux (…) d’appartenir à l’Union européenne, nous ne sommes pas encore dans l’espace Schengen, mais nous en sommes la frontière extérieure. »

Parmi les thèmes abordés également lors de cette visite au Vatican : la « route des Balkans » empruntée par les migrants pour rejoindre l’UE. « Nous avons l’expérience de l’immigration car durant la guerre dans la partie occidentale de la Croatie, il y avait beaucoup d’immigrés de la Bosnie et de la partie orientale de la Croatie. »

« Chez nous, assure encore Mgr Ivan Devčić, il y a une ouverture pour l’immigration… mais nous devons savoir qui ils sont, parce qu’aujourd’hui les immigrés viennent sans papier et le pays a des obligations envers toute l’Union européenne et doit donc bien protéger ses frontières ».

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel