Confucianisme: pour une “solidarité nouvelle” par le card. Tauran

Le p. Indunil Kodithuwakku en Corée

P. Indunil Janaka Kodithuwakku © L'Osservatore Romano

P. Indunil Janaka Kodithuwakku © L'Osservatore Romano

Dans un monde déshumanisé ou la “culture de l’indifférence” et de ‘”l’avidité” a “englouti les relations”, on a besoin d’une “solidarité nouvelle et universelle et d’un modèle nouveau pour modeler notre avenir”, a déclaré le cardinal français Jean-Louis Tauran dans un message pour une rencontre entre catholiques et confucéens organisée par le Conseil mondial des Eglises (WCC), à Séoul (Corée), ces 27-28 octobre 2017.

C’est ce que rapporte L’Osservatore Romano quotidien en italien du 29 octobre 2017.

Ce message du président du Conseil pontificl pu le dialogue ineterreligieux a été lu à l’ouverture de la rencontre par le sous-secrétaire de ce dicastère, le p. Indunil Kodithuwakku.

Le cardinal Tauran a dit combien il appréciait “l’engagement à promouvoir la compréhension réciproque, le respect et la collaboration entre chrétiens et disciples de Confucius”, selon l’enseignement de Jésus, mais aussi de Confucius.

Jésus et Confucius ont aussi vécu à une époque “de chaos et de désordre” a fait observer le cardinal Tauran. Ils ont certes promu des “voies différentes pour la libération de l’homme”, mais ils ont tous les deux “favorisé le respect comme pierre angulaire pour la paix et l’harmonie de la société”, indique la même source.

Philosophe chinois, Confucius (551-479 av. J.-C.), est considéré comme “le premier éducateur de la Chine”.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!