Faire un don

Cellules embryonnaires humaines : un herbicide toxique

Le « Roundup », l’herbicide le plus utilisé au monde

ROME, Mardi 22 mai 2007 (ZENIT.org) – Un herbicide se révèle toxique pour les cellules embryonnaires humaines, indique la synthèse de presse de la fondation Jérôme Lejeune (www.genethique.org). Il serait également à l’origine d’autre troubles ou malformations.

Selon une étude dirigée par le Pr Séralini (université de Caen), membre du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen), parue dans la revue « Archives of Environmental Contamination and Toxicology » le 4 mai dernier, le « Roundup », l’herbicide le plus utilisé au monde, serait toxique pour les cellules embryonnaires humaines…

En 2005, l’équipe du Pr Séralini avait déjà étudié les conséquences du Roundup sur des cellules placentaires humaines en culture. Cette fois, les chercheurs ont testé les effets de l’herbicide sur les cellules embryonnaires humaines.

Les effets toxiques du Roundup se manifestent dès une courte exposition et à des doses « 10 000 fois moins concentrées que la formulation vendue en magasin ». L’étude prouve que 0.3% d’herbicide provoque la mort de 50% des cellules en une heure.

L’herbicide aurait aussi un effet délétère sur les fonctions hormonales en agissant comme perturbateur endocrinien, ce qui pourrait expliquer des fausses couches, des accouchements prématurés, ou encore des naissances d’enfants avec des malformations sexuelles.

© genethique.org

Sources : Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 22/05/07 – Le Monde (Hervé Morin) 22/05/07

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel