Faire un don
Mgr Giovanni Jacono © diocesicaltanissetta.it

Mgr Giovanni Jacono © diocesicaltanissetta.it

Cause des saints : Mgr Giovanni Jacono, évêque de Caltanissetta, « vénérable »

« Sa profonde bonté, la spiritualité de sa prière et sa pauvreté absolue et exemplaire »

Un décret reconnaissant « les vertus héroïques » de l’archevêque italien Giovanni Jacono, évêque de Caltanissetta (1873-1957), a été promulgué par la Congrégation pour les causes des saints, avec l’approbation du pape François, mercredi 7 novembre 2018. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Le pape a autorisé en tout la publication de 16 décrets de la Congrégation pour les causes des saints, pour 2 miracles, 11 martyres et les « vertus héroïques » de dix baptisés – deux évêques, deux prêtres diocésains, un religieux, quatre religieuses et un laïc. Le pape a également autorisé la béatification «équipollente» de Michal Giedrojć (XVe s.).

Mgr Giovanni Jacono, lit-on sur le site du diocèse de Caltanissetta, a été reconnu pour « sa profonde bonté, la spiritualité de sa prière, son dévouement déterminé et généreux envers l’Église et sa pauvreté absolue et exemplaire, vécue avec une cohérence totale jusqu’au dernier jour de sa vie, au point que l’évêque de Ragusa, Mgr Pennisi, déclara, en célébrant son enterrement : ‘Le plus pauvre évêque de Sicile est mort’. »

Le serviteur de Dieu Giovanni Jacono est né à Ragusa le 14 mars 1873 dans une famille simple de catholiques pratiquants.

Après avoir terminé ses études secondaires et après avoir fait son service militaire, il a demandé à l’archevêque de Catane, le cardinal Giuseppe Francica-Nava de Bontifè, d’être accepté au séminaire.

Le 21 septembre 1902, il a été ordonné prêtre à San Giovanni La Punta et ensuite le cardinal Nava l’avait envoyé à Rome, au Collège Apollinaire, où Giovanni Jacono se distinguait « par sa piété, sa bonté, son humilité et sa charité ». Son camarade de classe était Angelo Giuseppe Roncalli, futur saint pape Jean XXIII.

Après avoir terminé ses études à Rome, il est retourné à Catane et a été nommé père spirituel à l’archevêché et au séminaire canonique de la cathédrale. Plus tard, il a été nommé recteur du séminaire. En 1918, le pape Benoît XV l’a nommé évêque de Molfetta – Giovinazzo – Terlizzi, dans les Pouilles.

Le 8 septembre 1918, il a été consacré évêque dans la cathédrale de Catane par le cardinal Nava. Il est entré dans le diocèse de Caltanissetta le 28 septembre 1921 et y resté jusqu’en juin 1956.

Il est mort à Ragusa le 25 mai 1957.

Jeudi 13 décembre 2018, à 18h, au cours d’une concélébration solennelle dans la cathédrale, le cardinal Giovanni Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, remettra au diocèse le décret signé par le pape François, attestant des « vertus héroïques » de Mgr Jacono.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel