Faire un don
Audience générale du 2 janvier 2019 © Vatican Media

Audience générale du 2 janvier 2019 © Vatican Media

Catéchèse en français : prier c’est se mettre sous le regard de Dieu

Un dialogue continuel avec le Père

La prière chrétienne n’est pas celle de l’hypocrite ni celle du païen : « Il suffit de se mettre sous son regard, et le Père sait ce dont nous avons besoin, avant même qu’on le lui demande », a expliqué le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 2 janvier 2019.

Depuis la Salle Paul VI du Vatican, le pape a poursuivi ses catéchèses sur la prière du Notre Père. Il a notamment mis en garde contre les prières « athées, sans Dieu » faites pour « être admirés des hommes » : on peut « passer son temps à l’église » mais donner « un contre-témoignage ». Or la prière chrétienne « n’a pour seul témoin que sa propre conscience où se noue un dialogue continuel avec le Père ».

Prier, a aussi souligné le pape, ce n’est pas réciter des prières et des prières, parler, parler, comme un perroquet, cela se passe dans le cœur, cela peut être silencieux.

Catéchèse en français

Frères et sœurs,

Nous poursuivons notre catéchèse sur le Notre-Père. Cette prière se situe, dans l’Evangile de Matthieu, au centre du discours sur la montagne, un discours qui concentre les aspects les plus importants de l’enseignement de Jésus et qui commence par les Béatitudes. La Loi n’est pas abolie mais doit être réinterprétée dans son sens originaire : nous sommes appelés à être des Fils du Père qui est aux cieux. Le chrétien sait qu’il est un pécheur, mais il se tient devant Dieu qui demande à ses enfants de l’invoquer sous le nom de Père, de se laisser renouveler par sa puissance et de refléter dans le monde un rayon de sa bonté.

La prière chrétienne n’est pas celle de l’hypocrite qui cherche à se faire voir des hommes. Elle n’a pour seul témoin que sa propre conscience où se noue un dialogue continuel avec le Père. Elle n’est pas non plus la prière du païen qui cherche à capter la bienveillance de la divinité par un flot de louanges ou de sacrifices. Il suffit de se mettre sous son regard, et le Père sait ce dont nous avons besoin, avant même qu’on le lui demande.

© Librairie éditrice du Vatican

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel