Faire un don
Soins palliatifs © cccb.ca

Soins palliatifs © cccb.ca

Canada: l’Organisme pour la vie et la famille soutient la loi pour les soins palliatifs

L’Osservatore Romano salue le « consensus » des chefs religieux

L’Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF) du Canada appelle les députés fédéraux à élaborer « une stratégie nationale de soins palliatifs » qui « assurera aux Canadiens et Canadiennes parvenus à la fin de leur vie des soins respectueux et dignes de leur humanité ». L’Osservatore Romano du 29 décembre 2016 évoque cet appui au Projet de loi C-277 sur les soins palliatifs et salue le « consensus » des chefs religieux sur ce sujet.

« C’est avec confiance et insistance, écrit Michèle Boulva, directrice exécutive de l’OCVF, que nous encourageons tous les membres de la Chambre des Communes et du Sénat à adopter le Projet de loi C-277- Loi visant l’élaboration d’un cadre sur les soins palliatifs au Canada. »

« La question demeure urgente, note-t-elle. On estime que seulement environ trente pour cent des Canadiennes et Canadiens ont accès aux soins palliatifs lorsqu’ils en ont besoin. »

Le 15 novembre dernier, Mgr Douglas Crosby, évêque d’Hamilton et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a fait parvenir une lettre interreligieuse à Marilyn Gladu, députée fédérale pour Sarnia-Lambton, en Ontario, en guise de soutien à son projet de loi C-277. Parmi les autres signataires : des chefs religieux juifs, musulmans, luthériens, évangéliques, orthodoxes, arméniens.

Dans cette lettre, ils demandent d’« augmenter la qualité des soins palliatifs et leur accessibilité dans tout le pays » et d’« en faire une partie intégrante et essentielle de notre système de soins de santé ».

« La compassion est un élément de base de la société canadienne, écrivent les leaders religieux du Canada, et un principe essentiel de nos traditions religieuses respectives. Nous croyons que les soins palliatifs sont une réponse compatissante pour ceux qui sont aux prises avec la maladie ou qui arrivent au terme de la vie. Ils constituent une pratique qui traite toute la personne, respecte la dignité humaine et apporte un réconfort aux plus vulnérables d’entre nous. »

Entré en première lecture à la Chambre des communes le 30 mai 2016, le projet de loi C-277 vise à créer un cadre pour tous les soins palliatifs : à la maison ou dans les hôpitaux, dans les cliniques ou dans les établissements spécialisés de soins de longue durée.

Selon l’Association canadienne des soins palliatifs, au moins un quart des citoyens est directement impliqué dans l’assistance des malades, avec de graves répercussions sur leur vie quotidienne : 41% doivent recourir à des finances personnelles et 22% sont absents du travail pendant un ou plusieurs mois.

La nouvelle loi vise à donner plus de garanties non seulement aux malades en phase terminale, mais aussi aux membres des familles.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel