Canada : Jeunes, «laissez-vous rejoindre par le Christ»!

Message vidéo du pape, à « Sel et Lumière »

Message aux jeunes du Canada, capture CTV

Message aux jeunes du Canada, capture CTV

« Chers jeunes, laissez-vous rejoindre par le Christ », a dit le pape François dans un message vidéo aux jeunes Canadiens.

Ce message du pape a été adressé au forum télévisé de la jeunesse canadienne sur le thème « Jeunesse, Foi et Discernement vocationnel » qui avait été diffusé sur le Réseau de télévision catholique canadien Sel et Lumière le dimanche 22 octobre 2017. Le forum de 90 minutes a été enregistré le 10 octobre et avait accueilli des jeunes de Montréal et Québec (Québec), de Vancouver (Colombie-Britannique), de Calgary (Alberta), de Windsor et de Toronto (Ontario).

Le forum incluait la présence du cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, de même que du cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec et Primat du Canada, qui était en direct de Québec, indique la Conférence des évêques catholiques du Canada. « C’est votre temps, a déclaré le cardinal Farrell aux participants du forum. « Toute l’église vous dit, le pape vous dit: ne permettez pas au monde de vous contrôler; contrôlez-vous le monde. »

« Soyez les artisans de relations basées sur la confiance, le partage et l’ouverture et cela, jusqu’aux confins du monde. N’érigez pas des murs de division, n’érigez pas des murs de division! », a dit le pape.

Le pape François a aussi demandé aux jeunes « de ne pas laisser ce monde être abîmé par ceux qui pensent seulement en tirer profit ou le détruire sans scrupules. »

En évoquant sa lettre du 13 janvier 2017, le pape a rappelé que « le monde et l’Église ont besoin de jeunes courageux … qui se tiennent les yeux et le cœur bien ouverts sur la réalité ».

Le pape a invité les jeunes à « entreprendre un itinéraire de discernement pour découvrir le projet de Dieu » sur leurs vies : « Même quand votre parcours est marqué par la précarité et par la chute, Dieu riche en miséricorde, tend sa main pour vous relever. »

Voici la traduction en français du message du pape, faite par « Sel et Lumière ». Le pape s’est adressé aux jeunes en italien. La vidéo est sous-titrée en français.

 MD

Message du pape François

Très chers jeunes du Canada !

Je suis très heureux d’être « un peu » avec vous, en participant d’une certaine manière à votre rencontre « d’un océan à l’autre ». La technologie nous offre, lorsqu’elle est utilisée correctement, l’occasion de nous rencontrer et d’échanger d’une manière qu’il aurait été impossible d’imaginer il y a encore peu de temps.

Cela confirme le fait que lorsque les personnes travaillent ensemble, recherchant le bien les uns des autres, le monde se révèle dans toute sa beauté. Je vous demande donc de ne pas laisser ce monde être abîmé par ceux qui pensent seulement en tirer profit ou le détruire sans scrupules. Je vous invite à inonder de la joie et de l’enthousiasme typiques de votre âge, les lieux où vous vivez ainsi qu’à irriguer le monde et l’histoire avec la joie qui vient de l’Évangile, celle qui vient de la rencontre avec une Personne : Jésus. Ce Jésus même qui vous a fascinés et amenés à rester avec lui.

Ne vous laissez pas voler votre jeunesse. Ne permettez à personne de freiner ou obscurcir la lumière que le Christ met sur votre visage et dans votre cœur. Soyez les artisans de relations basées sur la confiance, le partage et l’ouverture et cela, jusqu’aux confins du monde. N’érigez pas des murs de division, n’érigez pas des murs de division! Construisez plutôt des ponts tels que vous le faites en ce moment par cet échange extraordinaire qui vous réunit d’un océan à l’autre. Vous vivez un moment d’intense préparation pour le prochain synode –le synode des évêques qui vous concerne d’une manière particulière, car il veut impliquer toute la communauté chrétienne. En effet, son thème sera « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ».

« Je souhaite aussi vous rappeler les paroles que Jésus a dit un jour aux disciples qui lui demandaient: « Maître, où habites-tu? ». Il répondit: « Venez et voyez » (Jn 1, 38-39). Vers vous aussi Jésus tourne son regard et vous invite à aller chez lui. Chers jeunes, avez-vous rencontré ce regard? Avez-vous entendu cette voix? Avez-vous ressenti cette ardeur à vous mettre en route? Je suis sûr que, même si le vacarme et la confusion semblent régner dans le monde, cet appel continue à résonner dans votre âme pour l’ouvrir à la joie complète. Ceci sera possible dans la mesure où, avec également l’accompagnement de guides experts, vous saurez entreprendre un itinéraire de discernement pour découvrir le projet de Dieu sur votre vie. Même quand votre parcours est marqué par la précarité et par la chute, Dieu riche en miséricorde, tend sa main pour vous relever. »

Ces paroles, je les ai écrites dans la lettre que j’ai envoyée le 13 janvier de cette année à tous les jeunes du monde, justement pour présenter le thème du Synode. Le monde et l’Église ont besoin de jeunes courageux, qui n’ont pas peur devant les difficultés, qui savent affronter les épreuves, qui se tiennent les yeux et le cœur bien ouverts sur la réalité afin que personne ne soit refusé, ne soit victime d’injustice ou de violence, ne soit privé de sa dignité de personne.

Je suis sûr que votre cœur de jeune ne restera pas fermé aux appels à l’aide de tant de vos pairs qui cherchent la liberté, un travail, des études ou à donner un sens à leur vie. Je compte sur votre disponibilité, sur votre engagement, sur votre capacité à affronter les défis importants et d’oser le futur pour faire des pas décisifs sur la voie du changement.

Chers jeunes, laissez-vous rejoindre par le Christ. Laissez-le vous parler, vous embrasser, vous consoler. Laissez-le guérir vos blessures, dissoudre votre doute et vos peurs et vous serez prêts pour l’aventure fascinante de la vie, ce don précieux et inestimable que Dieu vous met chaque jour entre les mains. Allez à la rencontre de Jésus, soyez avec lui dans la prière. Confiez-vous à Lui.

Confiez toute votre existence à son amour miséricordieux et à votre foi. Cette foi sera un témoignage lumineux de générosité et de joie à Le suivre, peu importe où il vous conduira.

Chers jeunes du Canada, je vous souhaite de vivre une rencontre comme celle qu’ont vécue les premiers disciples, et que s’ouvre devant vous la beauté d’une vie à la suite du Seigneur. Pour cela « Je vous confie à Marie de Nazareth, une jeune comme vous vers qui Dieu a tourné son regard plein d’amour, pour qu’elle vous prenne par la main e vous guide à la joie d’un ”me voici!” total et généreux (cf. Lc 1, 38). Jésus te regarde et attend ton « Me voici ».

Je vous bénis, je vous embrasse et je vous salue avec profonde affection. Je vous demande aussi, s’il vous plaît, de prier pour moi, afin que je sois le fidèle collaborateur de votre joie (2 Co 1, 24).

Merci

© Libreria Editrice Vaticana

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!