Attentat à Manchester : le pape condamne une attaque « barbare » et « insensée »

Télégramme de condoléances

Le pape François en prière, capture CTV

Le pape François en prière, capture CTV

Le pape François condamne l’attaque « barbare » et insensée qui a coûté la vie à 22 personnes – dont des enfants – dans la soirée du 22 mai 2017 à Manchester (Royaume-Uni).

Dans un télégramme de condoléances envoyé par l’intermédiaire du cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, le pape assure de ses prières pour les victimes. A la sortie d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande à la « Manchester Arena », un kamikaze a déclenché un explosif, tuant, selon les derniers bilans, 22 personnes et faisant 59 blessés.

« Profondément attristé en apprenant les blessures et la perte tragique des vies causées par l’attaque barbare », le pape exprime sa « solidarité » avec toutes les personnes affectées par cet « acte de violence insensée ».

Saluant les « efforts généreux » des secours, il assure de ses prières pour les personnes blessées et pour ceux qui ont péri, en particulier « les enfants et les jeunes » et leurs familles endeuillées.

Le pape invoque « les bénédictions divines de paix, de guérison et de force sur la nation ». L’attentat a été revendiqué par le groupe djihadiste daesh.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!