Faire un don
Le pape le pouce levé © L'Osservatore Romano

Le pape le pouce levé © L'Osservatore Romano

Argentine : le pape encourage une carmélite au service de personnes transsexuelles

Les moyens de sortir de la prostitution, lèpre moderne

Le pape François a encouragé par message électronique la carmélite Mónica Astorga, qui s’est consacrée au service des personnes transsexuelles en Argentine, les soutenant depuis 11 ans pour sortir de la prostitution.

« Je suis proche de vous, de votre couvent, ainsi que des personnes avec lesquelles vous travaillez », a écrit le pape dans le message relaté le 24 juillet 2017 sur le site du quotidien local LmNeuquén.com.

Le pape argentin salue le projet de construction de 15 logements pour femmes transsexuelles, et l’ouverture d’un foyer pour personnes âgées dans la ville de Neuquén où se situe la communauté.

Les lépreux d’aujourd’hui

Selon le journal, il avait déjà écrit à la religieuse par le passé, en soulignant : « A l’époque de Jésus les lépreux étaient rejetés. Ce sont les lépreux d’aujourd’hui ». Il exhortait à ne pas abandonner ce « travail de frontière ».

Religieuse contemplative, Mónica Astorga, 50 ans, reçoit les personnes au couvent même. L’apostolat a débuté avec l’une d’elles, venue demander de l’aide pour quitter la prostitution. Sœur Monica lui avait alors demandé si elle connaissait d’autres personnes dans le même cas. « Toutes », a répondu son interlocutrice.

Avec l’aide de la Caritas diocésaine et de volontaires, le couvent a participé à l’ouverture d’un salon de coiffure et d’un centre de couture, proposant une alternative à la rue.

Avec une traduction d’Anne Kurian

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel