Faire un don
Epiphanie 2020, angélus, capture @Vatican Media

Epiphanie 2020, angélus, capture @Vatican Media

Angélus de l’Epiphanie: « Des voies de nouveauté et de liberté » (traduction complète)

Paroles du pape François avant l’angélus

« Prendre une autre route », c’est le fruit de la rencontre avec l’Enfant Jésus, explique le pape François: la rencontre avec lui « transforme » la vie.

Le pape a évoqué le mystère de l’Epiphanie – de la Manifestation – de l’Enfant Jésus aux Mages d’Orient, avant la prière de l’angélus de ce lundi 6 janvier 2020, place Saint-Pierre: c’était l’Epiphanie, à Rome, au Vatican.

Cette rencontre « ouvre des voies de nouveauté et de liberté », a insisté le pape, contrairement aux « idoles » qui emprisonnent.

Voici notre traduction, rapide, de travail, de l’allocution du pape François avant l’angélus.

AB

Epiphanie 2020, angélus, capture @Vatican Media

Epiphanie 2020, angélus, capture @Vatican Media

Paroles du pape François avant l’angélus

Chers frères et soeurs, bonjour!

Aujourd’hui, nous célébrons la solennité de l’Épiphanie, en mémoire des mages venus de l’Orient à Bethléem, en suivant l’étoile, pour rendre visite au Messie nouveau-né. La page de l’Évangile (cf. Mt 2, 1-12) contient un détail qui suscite notre réflexion. À la fin du récit, il est dit que les mages « avertis dans un songe de ne pas retourner chez Hérode, retournèrent dans leur pays par un autre chemin » (v. 12).

Ces sages venus de régions lointaines, après un long voyage, trouvent celui qu’ils désiraient connaître, après l’avoir longtemps cherché, certainement aussi au milieu de difficultés et de vicissitudes. Et quand ils atteignent enfin leur but, ils se prosternent devant l’Enfant, ils l’adorent, lui offrent leurs précieux cadeaux. Après quoi, ils repartent sans tarder pour regagner leur pays. Mais cette rencontre les a changés. Ils ont vu un roi différent, un roi « qui n’est pas de ce monde », doux et humble, mais indiqué à la fois par les astres et par les Saintes Écritures.

car de lui vient une force bonne qui guérit le cœur et nous détache du mal.
Il existe une sage dynamique entre continuité et nouveauté: on retourne « dans son pays », mais « par une autre route ». Cela indique que c’est nous qui devons changer, transformer notre mode de vie même dans l’environnement habituel, pour changer les critères de jugement sur la réalité qui nous entoure. Voilà la différence entre le vrai Dieu et les idoles qui trahissent, comme l’argent, le pouvoir, le succès …; entre Dieu et ceux qui promettent de vous donner ces idoles, comme les mages, les cartomanciens, les sorciers. La différence c’est que les idoles nous lient à elles et nous nous prenons possession d’elles. Le vrai Dieu ne nous retient pas ni ne se laisse retenir par nous: il ouvre des voies de nouveauté et de liberté.
Les Mages ne sauront plus rien de ce Roi né à Bethléem, mais ils porteront toujours dans leur cœur la nouveauté et les fruits que la rencontre avec lui a produits dans leur existence.
Demandons à la Vierge Sainte de pouvoir devenir témoins du Christ où nous sommes, avec une vie nouvelle, transformée par son amour.
Copyright 2020 – Traduction de Zenit, Anita Bourdin

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel