Allemagne : le pape salue la mémoire d’Helmut Kohl, « européen convaincu »

Grand homme d’Etat engagé pour l’unité de l’Europe

Helmut Kohl © Wikimedia commons / Marie-Lisa Noltenius

Helmut Kohl © Wikimedia commons / Marie-Lisa Noltenius

Un « grand homme d’Etat », « européen convaincu » et engagé pour l’unité et la paix. C’est en ces termes que le pape François salue la mémoire de l’ancien chancelier allemand, Helmut Kohl, l’un des principaux protagonistes de la réunification du pays, décédé le 16 juin 2017, à l’âge de 87 ans, dans sa ville natale de Ludwigshafen.

Dans un télégramme de condoléances adressé à la chancelière Angela Merkel, qui était au Vatican pour une audience officielle le lendemain, le pape confie son « émotion » en apprenant la nouvelle de la mort d’Helmut Kohl « après une longue et grave maladie ».

Il lui rend hommage : « Le chancelier Kohl, ce grand homme d’Etat et européen convaincu, a travaillé avec clairvoyance et dévouement pour le bien des personnes en Allemagne et dans les pays européens limitrophes. Que le Dieu miséricordieux le récompense pour son œuvre inlassable en faveur de l’unité de l’Allemagne et de l’union de l’Europe, ainsi que pour son engagement en faveur de la paix et de la réconciliation ».

« J’exprime mes sincères condoléances à sa famille… et à tout le peuple allemand qui déplore le “Chancelier de l’Unité” », ajoute le pape : « Que le Seigneur donne au défunt la joie éternelle et la vie dans la patrie céleste ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!