Faire un don
Le card. Koch et le p. Lombardi © ZENIT - HSM

Le card. Koch et le p. Lombardi © ZENIT - HSM

90 ans du pape émérite Benoît XVI: ce n’est que par la vérité que l’homme devient libre

Le card. Koch présente «Cooperatores Veritatis»

« C’est seulement si la vérité et l’amour sont d’accord que l’homme peut être heureux: ce n’est que par la vérité qu’il devient libre » : c’est en citant ces paroles du pape émérite Benoit XVI que le cardinal Kurt Koch a synthétisé sa pensée théologique.

Le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens est intervenu lors de la présentation du livre Cooperatores Veritatis publié à l’occasion du 90e anniversaire du pape émérite (16 avril 2017), par la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoît XVI, le 6 avril à l’Institut patristique Augustinianum à Rome. Le père Federico Lombardi, président de la Fondation et l’auteur de l’introduction du livre, était également présent. L’ouvrage rassemble les essais de 13 chercheurs ayant reçu le Prix Ratzinger depuis 2011, indique un communiqué de la Fondation.

Le cardinal Kurt Koch a parlé sur le thème « Une symphonie de l’amour et de la vérité en toute liberté. Joseph Ratzinger / Benoît XVI, témoin reconnaissant de la foi de Pâques ». Le cardinal a souligné l’amour du pape émérite pour « la liturgie célébrée dans sa beauté », car « il avait toujours senti la primauté de Dieu dans la liturgie ».

Il a également noté ses efforts pour apporter la pensée du Concile Vatican II dans la vie de l’Église et l’« interpréter de façon authentique ». Le Concile, a expliqué le cardinal, a eu la tâche de « proclamer la vérité et la beauté de la foi » et a dû le faire « sans sacrifier le présent. »

Le cardinal Koch a également rappelé la dimension œcuménique de la pensée de Benoît XVI, qui, en effectuant, en 2011, une visite au monastère des Augustins d’Erfurt en Allemagne, avait déclaré que la « spiritualité tout entière » de Luther  « est complètement centrée sur le Christ ». Il s’agit d’”un « magistère œcuménique cohérent », a fait observer le président du dicastère pour l’unité.

Le cardinal a noté également « une heureuse coïncidence » entre le 90e anniversaire du pape émérite « et de fête de la résurrection du Seigneur, la Fête de toutes les fêtes chrétiennes » : il fêtera son anniversaire le jour de Pâques. Il a aussi rappelé que le pape Benoît avait été baptisé « le 16 avril 1927, le Samedi saint ».

Dans une interview à Radio Vatican, le père Lombardi, a expliqué que le titre du livre Cooperatores Veritatis  (Coopérateurs de la vérité), est tiré de la devise choisie par le cardinal Ratzinger lorsqu’il a été nommé archevêque de Munich et Freising : c’est « vraiment une devise qui exprime sa vie, sa mission, comme théologien, comme personne qui réfléchit dans la foi, dans l’Église ».

« Nous disons, a-t-il poursuivi, que le cardinal Ratzinger – le pape Benoît – était coopérateur de la vérité et nous disons aussi que ceux qui reçoivent le prix Ratzinger et ceux qui se mettent sur le chemin que Ratzinger nous indique sont aussi les coopérateurs de la vérité. »

« Pour nous, a souligné le père Lombardi, la vérité, c’est la personne du Jésus Christ. Ce n’est pas une vérité abstraite, seulement intellectuelle. C’est une personne vivante » : c’est pourquoi « le titre est un message très important pour l’Église entière ». Ce n’est « pas un ouvrage du magistère officiel de l’Église, mais il exprime son identité profonde ».

Nous publions en six volets, à partir de ce vendredi 7 avril, la contribution de Mme Anne-Marie Pelletier à cet hommage au pape émérite, intitulée : «Le Cardinal Ratzinger à Kiev…»

Avec Sergio Mora

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel