Faire un don
Migrants, Croatie, 2015 - Courtoisie du RJS

Migrants, Croatie, 2015 - Courtoisie du RJS

27 millions d’enfants éloignés des bancs de l’école

Contraints à fuir les guerres et la pauvreté

« Vingt-sept millions d’enfants ont quitté les bancs de l’école dans 24 pays impliqués dans des conflits, révèle un rapport accablant de l’Unicef présenté à l’occasion de l’assemblée générale de l’ONU »: L’Osservatore Romano ne italien du 21 septembre 2017 dénonce la situation des enfants réfugiés ou migrants.

Il fait observer que « selon la nouvelle enquête enfants et jeunes migrants à bas niveau d’instruction « courent un risque majeur d’être exploités » ».

Le quotidien du Vatican cite les chiffres des abus subis d’un sondage réalisé parmi les mineurs qui se déplacent sur la route qui relie la Méditerranée à l’Europe: « 90% des adolescents sans instruction aurait déclaré avoir subi des abus, par rapport aux 77% des enfants avec une instruction primaire et 75% avec une instruction secondaire ».

Les réfugiés, toujours selon l’Unicef, auraient « une probabilité cinq fois plus grande ne pas fréquenter l’école, comparé aux autres enfants »: « 50% d’entre eux seulement seraient inscrits à l’école primaire et moins de 25% au secondaire ».

Mais surtout ce sont les petites filles à payer le plus lourd tribut: « Les petites migrantes affronteraient « un risque exceptionnel » : elles auraient en effet plus de probabilités de devenir victimes de violences sexuelles et de genre souligne le rapport de l’Unicef. Même tableau dans les pays confrontés à un conflit, où les filles, comparé aux garçons, auraient une probabilité 2,5 fois plus grande de ne pas fréquenter l’école. »

Traduction d’Océane Le Gall

About Océane Le Gall

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel