Benoît XVI et Paolo Gabriele en 2012 © Vatican Media

Benoît XVI et Paolo Gabriele en 2012 © Vatican Media

Décès de Paolo Gabriele, l’ancien majordome du pape Benoît XVI

Il avait 54 ans et il a souffert d’une longue maladie

Share this Entry

Paolo Gabriele, l’ancien majordome de Benoît XVI, est décédé, à 54 ans, après une longue maladie, annonce Radio Vatican ce mardi 24 novembre 2020. Il laisse son épouse et trois enfants.

« Après de nombreuses années de service au Saint-Siège et après avoir fait partie de la Famille pontificale, il avait été le protagoniste en 2012 des premiers « Vatileaks », la disparition de documents confidentiels publiés ensuite dans un livre », rappelle Radio Vatican.
« Il avait été déclaré coupable par le tribunal de l’État de la Cité du Vatican et avait reçu le pardon et la grâce du Pape Benoît le 22 décembre de cette année-là. Il a ensuite servi à l’hôpital pédiatrique Bambino Gesù de Rome », précise la même source.
Le pape Benoît XVI a manifesté son pardon et il a gracié son ancien majordome, Paolo Gabriele, condamné, le 6 octobre 2012, par un tribunal du Vatican, à un an et demi de prison, pour avoir volé des milliers de documents confidentiels: une affaire couramment appelée « Vatileaks ». Il avait sollicité la grâce papale.

Le pape a en effet rendu visite à Paolo Gabriele samedi 22 décembre, à la gendarmerie du Vatican où se trouvait sa cellule. Un geste symbolique à l’approche de Noël.

Benoît XVI a voulu « confirmer » lui-même son « pardon » à Paolo Gabriele: il lui a annoncé « personnellement » sa libération, lui disant qu’il accueillait sa demande de grâce et annulait sa condamnation.

« Il s’agit, indiquait alors le Vatican, d’un geste paternel à l’égard d’une personne avec laquelle le pape a eu pendant plusieurs années une proximité quotidienne. » Paolo Gabriele a été ensuite libéré et il est rentré chez lui, au Vatican.

 

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel