Marie Collins, ancienne membre de la Commission pour la protection des mineurs © mariecollins.net

Marie Collins, ancienne membre de la Commission pour la protection des mineurs © mariecollins.net

"Le pape François a rencontré huit survivants Irlandais d'abus", indique Greg Burke

Un geste important avant la veillée avec les familles

Share this Entry

« Le pape François a rencontré samedi après-midi pendant une heure et demie huit survivants Irlandais d’abus (du fait) du clergé, de religieux et d’institutions », a annoncé le directeur d ela Salle de presse du Saint-Siège, Greg Burke, en début de soirée ce samedi 25 août 2018.
Beacoup attendaient un geste dans ce sens de la part du pape François en direction des victimes et même s’y attendaient : il en a fait une constance de ses voyages internationaux.
Parmi les personnes présentes, Greg Burke indique la collaboratrice de la Commission pontificalepour la protection des mineurs qui a claqué la porte l’an dernier, Mme Marie Collins – elle-même vistime – , le Rév. Patrick McCafferty, P.P., le Rév. Joe McDonald, le conseiller Damian O’Farrell,  Paul Jude Redmond, Clodagh Malone, et Bernadette Fahy.
« L’un des survivants, victime du père Tony Walsh, a préféré rester anonyme », indique le communiqué publié en italien et en anglais.
Dès son arrivée sur le sol irlandais ce 25 août 2018, devant les autorités du pays, le pape avait condamné les « crimes ignobles » des abus sexuels qui ont au lieu au sein de l’Eglise. Il a exprimé son indignation, sa souffrance et sa honte, en solidarité avec les victimes. Il faut éliminer ce fléau, « quel que soit le prix », avait-il martelé.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel