Ostension de la Sainte Tunique de Trèves

Print Friendly, PDF & Email

Le card. Ouellet envoyé de Benoît XVI

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, lundi 5 mars 2012 (ZENIT.org) – A l’occasion de l’ouverture du pèlerinage pour l’ostension de la Sainte Tunique conservée en Allemagne, à Trèves, le pape Benoît XVI a choisi le cardinal Marc Ouellet comme son envoyé spécial.

Le cardinal canadien, P.S.S., est le préfet de la Congrégation pour les évêques : c’est dire l’importance que le pape attache à cet événement.

Le cardinal Ouellet présidera au nom du pape, en la cathédrale de Trèves, le 13 avril prochain, la cérémonie d’ouverture du pèlerinage (13 avril-13 mai 2012), à l’occasion du 5e centenaire de la première ostension publique.

L’évêque de Trèves, Mgr Stephan Ackermann s’est « réjoui », ce 5 mars, de cet « honneur » de voir le pèlerinage ouvert par le cardinal Ouellet comme envoyé de Benoît XVI.

Le pèlerinage sera officiellement ouvert le vendredi 13 avril à 14 h 30, en la cathédrale de la ville. Le diocèse attend des centaines de milliers de visiteurs et pèlerins.

La dernière ostension remonte à 1996, et l’évêque de Trèves raconte qu’il a lui-même vécu cette ostension et qu’il en est resté très impressionné. Il estime ce temps de pèlerinage « très important » pour son diocèse, mais pas seulement : c’est l’occasion pour l’Eglise de manifester sa finalité de « conduire l’humanité au Christ », de la « mettre en contact » avec Lui.

Mgr Ackermann estime que le pèlerinage constitue une « chance » aussi pour toute « l’Eglise allemande » : déjà des groupes de pèlerins de tout le pays se sont inscrits, mais également des pays européens voisins et du monde entier. Il en attend une « émulation spirituelle ».

L’évêque invite ses diocésains à profiter du carême, non seulement pour se préparer à Pâques, mais aussi à ce pèlerinage dont le thème est : « Et réunit ce qui est séparé » (« und führe zusammen, was getrennt ist »).

La Sainte Tunique du Christ – appelée « Heilige Rock » -, est la relique la plus significative de la cathédrale de Trèves. Sa présence remonte à sainte Hélène (247/250 – 329/330), mère de l’empereur Constantin, qui l’aurait rapportée de Terre Sainte. Le premier pèlerinage officiel remonte à il y a 500 ans : c’était en 1512.

Anita Bourdin

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel