Afrique : Ses ressources spirituelles pour la réconciliation, la justice et la paix au 21e s.

Print Friendly, PDF & Email

Présentation du document par Mgr Eterovic

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Mardi 27 juin 2006 (ZENIT.org) – De « L’Afrique à l’aube du XXI siècle » aux « Ressources spirituelles pour la promotion de la réconciliation, de la justice et de la paix en Afrique » : Mgr Nikola Eterovic, secrétaire général du synode des évêques a présenté ce matin au Vatican le contenu des Lineamenta pour le second synode pour l’Afrique.

Les Lineamenta sont divisés en une introduction, une conclusion, cinq chapitres et un questionnaire.

Le premier chapitre s’intitule : « L’Afrique à l’aube du XXI siècle ». Il décrit dans ses grandes lignes la situation sociale, économique, politique, culturelle et religieuse de l’Afrique, avec une mention particulière dans ce contexte du rôle des religions et en particulier les rapports entre l’Islam et le Christianisme.

Le deuxième chapitre s’intitule : « Le Christ, parole et pain de vie, notre réconciliateur, notre justice et notre paix ». Il souligne combien, face aux graves problèmes que le continent doit affronter, « le Christ apparaît comme le Sauveur des Africains et Africaines ».

Le troisième chapitre s’intitule : « L’Eglise, sacrement de réconciliation, de justice et de paix en Afrique ». Il montre comment, dans ce continent meurtri par les guerres, « l’Eglise est appelée à développer sa mission prophétique de réconciliation ».

Le quatrième chapitre s’intitule : « Le témoignage d’une Eglise reflétant la lumière du Christ sur le monde » ». Il souligne la priorité que représente pour l’Eglise en Afrique la formation des fidèles laïcs, afin qu’ils soient « guidés par les principes chrétiens et tendus vers le bien commun » et puissent ainsi « influencer positivement les contextes socio-politiques des différents pays ».

Le cinquième et dernier chapitre s’intitule : « Les ressources spirituelles pour la promotion de la réconciliation, de la justice et de la paix en Afrique ». Il invite les catholiques à annoncer l’Evangile à la fois « en parole et par l’exemple de leur vie », et à puiser « aux sources spirituelles que sont la vie liturgique, la messe avant tout, l’adoration eucharistique » et aux « autres formes de prière ».

Les Lineamenta précisent que, selon les données statistiques de 2004, l’Eglise en Afrique rassemble désormais un total de 148.817.000 fidèles laïcs, 630 évêques et 31.259 prêtres, pour lesquels on dénombre 20.358 diocésains et 10.901 réguliers. Puis, il y a 7.791 frères lais, 57.475 consacrées et 379.656 catéchistes. Les vocations missionnaires africaines qui œuvrent pastoralement auprès d’autres Églises particulières en Afrique ou sur d’autres continents se sont considérablement accrues. Les activités d’éducation et d’assistance de l’Église ont été déterminantes en de nombreux pays touchés par différentes situations d’urgence.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel