CITE DU VATICAN, Dimanche 6 juin 2004 (ZENIT.org) – "C’est le devoir d’annoncer l’Évangile du Christ qui m’entraîne sur les chemins du monde" a déclaré d’emblée Jean-Paul II à son arrivée à l’aéroport de Payerne samedi matin (Texte intégral ci-dessous in Documents).

Jean-Paul II a salué les personnalités civiles et religieuses venues l’accueillir à l’aéroport ainsi que les "chrétiens des autres Confessions et toutes les personnes de bonne volonté qui œuvrent dans le pays", rappelant que c’était sa troisième visite comme pape en Suisse (il est venu en 1982 et 1984), un pays qui représente un "carrefour de langues et de cultures", dont le peuple "conserve d’antiques traditions" et est "ouvert à la modernité".

"C’est le devoir d’annoncer l’Évangile du Christ qui m’entraîne sur les chemins du monde, déclarait le pape, pour le proposer à nouveau aux hommes et aux femmes du troisième millénaire, en particulier aux nouvelles générations. Le Christ est le Rédempteur de l’homme ! Celui qui croit en Lui et le suit devient bâtisseur de la civilisation de l’amour et de la paix".

Jean-Paul II soulignait: "Le but de mon pèlerinage apostolique est de rencontrer les jeunes catholiques de Suisse à l’occasion de leur rassemblement national. Je serai ce soir avec eux au Palais Bern Expo et ce sera une fête pour eux et aussi pour moi".

Puis le pape adressait cet appel au "coeur" de chaque habitant du pays en disant: "Chers habitants de la Suisse, je me permets en pensée de frapper au cœur de chacun d’entre vous, entrant dans vos maisons et dans les différents lieux où vous vivez et où vous accomplissez vos activités quotidiennes. À vous tous, je voudrais proposer à nouveau la joyeuse annonce évangélique du Christ sauveur, adressant à chacun ses souhaits de paix".

Garde Suisse : "Des garçons qui font honneur à leurs familles et aux paroisses de Suisse"

CITE DU VATICAN, Dimanche 6 juin 2004 (ZENIT.org) – «Je peux assurer que les jeunes, qui viennent de chez vous jusqu’à Rome pour assurer un tel service auprès du Souverain Pontife, sont des garçons qui font honneur à leurs familles et aux paroisses de Suisse», déclarait Jean-Paul II dimanche après midi, aux représentants de la Garde Suisse pontificale et leurs familles.