Ukraine: "La revanche de l´histoire"

Print Friendly, PDF & Email

Voyage apostolique de Jean-Paul II (23-27 juin 2001)

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Mardi 3 juillet 2001 (ZENIT.org) – L´Osservatore Romano en français du 3 juillet est consacré au voyage apostolique de Jean-Paul II en Ukraine. C´est aussi l´édition des 140 ans du journal de la Cité du Vatican. Le sommaire (ci-dessous) s´ouvre par l´éditorial du directeur, M. Agnes.

-La revanche de l´histoire (par M. Agnes)
Voyage apostolique de Jean-Paul II en Ukraine (23-27 juin 2001)

-Angélus : De la place Saint-Pierre, le 1er juillet 2001, mois du Très Précieux Sang du Christ
Dialogue et négociation, uniques voies pour retrouver la paix au Sri Lanka

-« L´Osservatore Romano »
depuis 140 ans au service du Successeur de Pierre

-Kiev : Célébration eucharistique en rite latin avec les Evêques catholiques d´Ukraine
La diversité des traditions n´empêche pas l´unité de la foi et de la vie ecclésiale

-Prière du Pape Jean-Paul II à la Madone de Zarvaniza

-Kiev : Rencontre avec les Evêques catholiques et le Synode de l´Eglise grecque-catholique
La famille, une urgence pastorale
« Le dialogue œcuménique constitue pour les Eglises d´Ukraine une priorité inéluctable »

-Kiev : Rencontre avec le Conseil pan-ukrainien des Eglises et des Organisations religieuses
Le défi de la reconstruction sociale et morale de la société

-Edifier une communion fraternelle

-Kiev : Divine Liturgie de saint Jean Chrysostome selon le rite byzantin-ukrainien
La coexistence dans la charité est appelée à devenir modèle d´unité

-Lvov : Cérémonie de béatification de Józef Bilczewski et Zygmunt Gorazdowski
Que les deux bienheureux fassent prévaloir ce qui unit sur ce qui divise

-Lvov : Rencontre avec les jeunes devant l´église de la Nativité de Marie
La liberté requiert des consciences fortes, responsables et mûres

-Lvov : Cérémonie de béatification au cours de la Divine Liturgie en rite byzantin-ukrainien
L´œcuménisme des martyrs et des témoins de la foi indique la voie de l´unité des chrétiens

-Ukraine : Cérémonie de départ à l´aéroport de Lviv
« Que l´Ukraine s´insère à plein titre dans une Europe qui va de l´Atlantique à l´Oural »

– La revanche de l´histoire –

C´est la revanche de l´histoire, dit un ami à l´arrivée en Ukraine, tandis que nous sommes tous saisis par la signification inexprimable du baiser du Pape à cette terre irriguée par le sang des martyrs. Le baiser du Pape. Un baiser de remerciement.
L´histoire semble s´aplanir, semble se taire lorsqu´elle est contrainte de succomber aux desseins anti-humains et aux caprices idéologiques de ceux qui s´élèvent au rang de Dieu.
Mais les silences de l´histoire ne sont jamais des fuites. Il s´agit de silences éloquents. Ils parlent au plus profond du cœur et viennent du plus profond du cœur. Ils parlent dans les catacombes d´hier et d´aujourd´hui. Dans les camps d´extermination des lieux privés de Dieu. Ils parlent lors des pénuries provoquées de façon artificielle pour tuer l´homme et son avenir. Ils parlent lors des souffrances des opprimés qui (reprenant l´affirmation d´un grand historien), qu´ils soient vainqueurs ou vaincus, font l´histoire.
Les silences de l´histoire irriguent des temps imprévisibles. Ils retrouvent la véritable identité de l´homme. Ils font émerger le désir de « goûter à nouveau » la liberté.
Oui, c´est précisément cette action de « goûter à nouveau », poétique et concrète dans le même temps, que le Saint-Père a évoquée dans son homélie de dimanche 24 juin.
Et, toujours dimanche, au passage du Pape qui, à l´heure du crépuscule, se rendait en pèlerin auprès des victimes de la terreur stalinienne, une femme s´est agenouillée. Avec fierté. Image exceptionnelle de ce « goûter à nouveau avec joie le don de l´Evangile », en ce début de troisième millénaire. Regoûter sa foi.
L´histoire parle également de cette façon. Et elle fait goûter ses revanches.

Mario AGNES

© L´Osservatore Romano

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel