Faire un don
Monastère de clarisses de Vallegloria © Bureau de presse du Saint-Siège

Monastère de clarisses de Vallegloria © Bureau de presse du Saint-Siège

Visite du pape : la surprise et la joie des clarisses de Vallegloria

L’évêque avait gardé le secret

Le pape François a visité en privé un monastère de clarisses, à Vallegloria, dans la commune de Spello (PG), à quelque 160 km de Rome, le 11 janvier 2019 : une surprise et une joie pour les religieuses qui étaient venues au Vatican le 25 août 2016.

Le secret avait été bien gardé : les moniales ont vu arriver avec stupeur le pape en personne, à 9h du matin, devant le portail du monastère, alors qu’elles attendaient leur évêque, Mgr Gualtiero Sigismondi, pour la messe, rapporte Vatican News. C’est donc le pape qui a célébré l’eucharistie, avant de partager un temps de dialogue informel avec les religieuses, les encourageant dans leur vie contemplative et les remerciant de leur service à l’Eglise à travers la prière. Enfin, il a déjeuné avec elles.

Seul l’évêque de Foligno, Mgr Sigismondi, était au courant de cette visite : « Le pape m’avait manifesté plusieurs fois cette idée, puis j’ai compris que le voyage avait pris forme parce qu’à notre dernière rencontre, il m’a montré qu’il connaissait précisément la distance et le temps qu’il fallait pour Spello ! A la veille de Noël, j’ai eu connaissance du programme » qui est resté confidentiel.

Mère Chiara Moscetti, abbesse du monastère, confie la joie « indescriptible » des religieuses : « Nous avons eu l’impression d’être comme les mages quand ils ont vu l’étoile. (Le pape François) continue à nous éclairer par son pontificat et son magistère… Le pape s’est assis à table avec nous avec une grande simplicité, nous n’avions rien préparé de spécial parce que nous ne l’attendions pas, mais il s’est montré encore une fois père et pasteur. »

Le pape leur a conseillé de vérifier leur vie d’union au Seigneur par la vie fraternelle, ajoute Vatican News, et il leur a demandé leurs prières pour les jeunes, dans l’imminence des JMJ de Panama, à la fin du mois.

Au Vatican deux ans et demi plus tôt, les clarisses urbanistes de Santa Maria di Vallegloria qui vivent au pied du Mont Subasio, dans la province de Pérouse, avaient alors reçu des mains du pape sa constitution apostolique sur la vie contemplative féminine Vultum Dei quaerere (La recherche du Visage de Dieu).

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel