Faire un don
@ santamartagroup.com

@ santamartagroup.com

Traite des êtres humains: le pape prie pour la libération des victimes

Message aux évêques d’Angleterre et du Pays de Galles

Le pape François prie pour que « Dieu libère tous ceux qui ont été menacés, blessés ou maltraités par le commerce et la traite des êtres humains et puisse réconforter ceux qui ont survécu à une telle inhumanité ».

Le pape a adressé un message à la Conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays de Galles (CBCEW), à l’occasion de la Journée pour la vie du 17 juin prochain consacrée à la traite des êtres humains, indique Vatican News en italien de ce jeudi 7 juin 2018.

Ce message contient une prière au « Dieu de Miséricorde » afin que, par l’intercession de sainte Joséphine Bakhita, la protectrice des victimes de la traite et des victimes de l’esclavage moderne, « les chaînes de leur emprisonnement soient brisées ».

Le pape lance à nouveau un appel à agir « parce que nous pouvons tous ouvrir nos yeux, voir la misère de ceux qui sont complètement privés de leur dignité et de leur liberté, et écouter leur appel à l’aide ».

La Journée pour la vie est une initiative parrainée chaque année par la Conférence des évêques (CBCEW) pour sensibiliser les gens des Îles britanniques « sur le sens et la valeur de la vie humaine dans toutes les phases et conditions».

Dans une note, publiée par l’agence catholique italienne Sir, les évêques anglais expliquent l’initiative en évoquant l’exhortation apostolique « Gaudete et Exsultate », dans laquelle le pape souligne que « sacrée est la vie des pauvres … de ceux qui se débattent dans la misère, l’abandon, le mépris, la traite des personnes, l’euthanasie cachée des malades et des personnes âgées privées d’attention, dans les nouvelles formes d’esclavage, et dans tout genre de marginalisation ». (n.101)

Les évêques d’Angleterre et du Pays de Galles sont depuis longtemps engagés en première ligne dans la lutte contre la traite des êtres humains et les formes modernes d’esclavage.

Le primat anglais, le cardinal Vincent Nichols, préside le réseau international « Groupe Sainte-Marthe » (« Santa Marta Group »), qui lutte contre la traite des personnes.

Organisé au Vatican en 2014 par la Conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays-de-Galles, le « Santa Marta Group » porte le nom de la résidence du pape François, et son travail a été hautement salué et promu par le pape. Le Groupe compte actuellement des membres dans plus de 30 pays du monde.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel