Faire un don
Madrid 2018 @ Facebook de Taizé

Madrid 2018 @ Facebook de Taizé

Taizé: la prochaine rencontre européenne aura lieu en Pologne

Annonce de frère Alois

A Madrid, où la 41e rencontre européenne annuelle animée par la communauté de Taizé réunit 15.000 jeunes de tout le continent, le prieur de Taizé, frère Alois, annoncé que la prochaine rencontre européenne de jeunes aura lieu en Pologne, dans la ville de Wrocław, du 28 décembre 2019 au 1er janvier 2020.

Le Primat des évêques de Pologne, Mgr Wojciech Polak, archevêque de Gniezno, et l’évêque auxiliaire de Wrocław, Mgr Andrzej Siemieniewski, se sont rendus spécialement à Madrid pour être présents lors de cette annonce.

Au moment où la construction de l’Europe rencontre beaucoup de résistance, où des incompréhensions se multiplient entre les pays, une rencontre en Pologne donnera à des milliers de jeunes de faire l’expérience qu’une confiance réciproque peut être construite.

Ce sera la troisième fois que ce rassemblement de la jeunesse chrétienne européenne de toutes les confessions aura lieu à Wrocław (après 1989 et 1995) et la cinquième fois en Pologne (après Varsovie 1999 et Poznan 2009).

En annonçant cette rencontre, la communauté de Taizé répond à une invitation qui lui a été adressée de Wrocław simultanément par l’archevêque catholique Kupny, par l’évêque luthérien Bogusz et par le maire.

Ces rencontres européennes annuelles font partie d’un « pèlerinage de confiance sur la terre » animé par Taizé depuis quarante ans. Les jeunes qui participent à ces rencontres se rassemblent pour prier ensemble, pour s’insérer pendant quelques jours dans une Église locale et pour chercher à approfondir des thèmes comme l’entente entre les peuples, la paix, la compréhension de la foi et l’engagement social. Un des objectifs est de permettre à des jeunes de vivre une expérience de l’Église comme lieu d’amitié, d’accueil et de communion.

Aujourd’hui la communauté de Taizé rassemble une centaine de frères, catholiques et de diverses origines protestantes, issus de plus de trente nations, engagés ensemble pour la vie par des vœux monastiques. De par son existence même, elle voudrait être un signe concret de réconciliation entre chrétiens divisés et entre peuples séparés.

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel