Faire un don
Pax Christi Italie, capture Vatican News

Pax Christi Italie, capture Vatican News

Pax Christi Italie : l’éducation à la paix commence dès l’enfance, souligne le pape

Il encourage à œuvrer pour le désarmement nucléaire

Le pape François a reçu une vingtaine de membres du Conseil national de Pax Christi Italie, ce 12 janvier 2019, au Vatican. Il a dialogué avec eux, notamment sur le thème du désarmement nucléaire et des guerres au Moyen-Orient.

« Nous avons souligné combien le rôle de l’Eglise est prioritaire dans le désarmement… le pape a ensuite dialogué avec nous… en intervenant sur diverses problématiques que nous lui avons soumises », rapporte le président du mouvement, Mgr Giovanni Ricchiuti, à Vatican News.

Le pape, ajoute-t-il, a ainsi salué leur parcours d’éducation à la paix, en disant « qu’aujourd’hui cette éducation doit commencer chez les enfants, destinataires de messages violents et objets de violence ».

« Et quand j’ai évoqué le fait des armes nucléaires, poursuit Mgr Ricchiuti, il a dit et rappelé le discours qu’il a tenu aux ambassadeurs il y a quelques jours. Le pape a dit : ‘Dans mon discours j’ai utilisé un mot très lourd. J’ai dit que l’utilisation et la possession d’armes nucléaires est immorale’. Et il a confirmé : “C’est moi qui ai choisi ce mot”, en soulignant encore que l’Eglise aujourd’hui, la prophétie de l’Eglise sur la paix, ne peut être qu’une prophétie courageuse, audacieuse, qui accepte les risques aussi en allant à contre-courant. Et lui-même nous a confié : ‘J’ai parlé mais je sais que tout le monde n’écoute pas. Cependant l’Eglise ne peut pas se taire”. »

Le pape François a encouragé Pax Christi à insister sur les thèmes de l’éducation à la paix, du témoignage de la paix, et spécialement à l’art de la médiation : “Le pape nous a dit que nous devons beaucoup apprendre nous aussi, y compris dans l’Eglise, dans la manière de parler. Et nous devons enseigner l’art de la médiation : les conflits se dépassent seulement à travers des itinéraires de médiation. »

Le pape, explique le président de Pax Christi Italie, « a utilisé le mot ‘compromis’ en plaisantant avec un de ses conseillers, il a dit : ‘Le compromis en espagnol ce n’est pas comme le compromis en italien. Il s’agit d’en venir au dialogue. Quelqu’un fait un pas en avant et l’autre fait un pas en arrière pour être médiateur. C’est pour cela que j’ai utilisé ce mot parce qu’en espagnol il signifie justement cela : l’art de tisser un discours de relation, de médiation, de rencontre des positions, pour dépasser un peu les conflits”. »

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel